Sensibilisation sur le 5e RGPH:les acteurs du sud-ouest outillés

0
sensibilisation sur le 5ème RGPG : Les acteurs -du-sud-ouest- outillés
Dans le cadre du 5e Recensement Général de la Population et de l’Habitat a eu lieu dans le Sud-Ouest un atelier d’information et de sensibilisation le lundi 14 octobre 2019. Cette rencontre d’information et d’échanges qui a regroupé tous les acteurs (les responsables politiques, administratifs, religieux, coutumiers ) de la région consiste à leur expliquer le bienfondé du recensement et solliciter leur implication.

Après le Recensement Général de la Population et de l’Habitat en 1975, 1985, 1996 et en 2006 le besoin des données au niveau de toutes les unités administratives se fait de plus en plus pressant . Ce recensement de la population de 2019 est une opération statistique qui va consister à recueillir, à traiter, à analyser, à diffuser et à mettre à la disposition des acteurs du développement des données démographiques, économiques, sociales se rapportant à tous les habitants du pays. Pour Aboubacar Traoré secrétaire général du Sud-Ouest, représentant le gouverneur, ce recensement est un outille de planification et d’aide à la décision « Pour le gouvernement qui est le décideur, ce recensement va permettre de recueillir un certain nombre d’informations, et ces informations contribueront à faire une bonne planification soit dans l’éducation, dans la santé, connaitre l’effectif de la population et autres domaines possibles » Puis d’ajouter que ce recensement implique toute la population et consiste à avoir des données de qualité .

Toutes les couches sociales doivent adhérer et s’impliquer davantage pour que cette opération de recensement puisse connaitre un succès. Pour le statisticien André Bakoa , représentant le directeur général de l’institut national de la statistique et de la démographie, les données de ce recensement vont permettre de mieux planifier le développement en prenant des attentes des populations et les différents aspects au niveau de notre pays. Il précise que les résultats de ce recensement serviront à connaitre aussi l’effectif des enfants en âge d’aller à l’école, car seul le recensement permettra de connaitre ce nombre pour mieux planifier la construction des infrastructures scolaires.

Pour les questions sécuritaires M.Bakoa laisse entendre que des dispositions ont été prises par les autorités au niveau national afin que les agents recenseurs puissent faire le travail sur le terrain comme il se doit. Le 5ème recensement général de la population et de l’habitation est prévu pour se dérouler du 16 novembre au 15 décembre 2019 sur toute l’étendue du territoire.

Victorien DIBLONI (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.