Renforcement de la production agricole au sahel: 55 fermiers du CPR de Djomga à Dori aptes

0
55-fermiers-du-CPR-de-Djomga-à-Dori-aptes

Le centre de promotion rural de Djomga situé à quelques encablures de la ville de Dori a effectué la sortie officielle de la 22e promotion du centre. Les apprenants au nombre de 55 ont été formé en agro-sylvo-pastoral pour une durée de deux ans. Cette sortie coïncide avec les 50 ans d’existence.

Après deux ans de formation les apprenants du centre de promotion rural de Djomga (CPR) à Dori sont aptes à exercer un métier. La sortie officielle c’est tenue le 28 février 2019 au sein du centre. Ils ont tous réussi à leur examen, le certificat de qualification professionnelle (CQP). Ils sont 55 composés de 20 filles et de 35 garçons. Diplôme en main, ces jeunes sont désormais capables de mettre en place une exploitation agricole, assurer une production phytosanitaire, produire des fruits et légumes tout en respectant les normes techniques de production selon les formateurs.

Le représentant des élèves sortants wendlassida Foisiane Kafando se dit confiante sur son insertion professionnelle. «Je pense à investir dans la maraicher-culture dans son village à Bani » s’est-elle réjouit. Le représentant du parrain Omourou Kiao Dicko, tout en félicitant ces feuillets, les a invité à être des model dans leurs localités. Un model qui va inciter les jeunes à venir se former, un model dans la lutte contre le chômage. Le secrétaire général de la région du sahel Vincent Sawadogo quant à lui a estimé qu’avec ces nouvelles compétences cela contribuera à lutter contre le chômage, le déficit de la main d’œuvre agricole, la réduction de l’exode rural et surtout la pauvreté en milieu rural.

Pour faciliter l’insertion des apprenants, ils ont été dotés en matériel de production comme les charrettes, des multi-cultures bovin et des intrants agricole. « Des dispositions seront prises pour faciliter l’acquisition des animaux et des bœufs de traits pour le bon fonctionnement de leurs activités » a déclaré le SG. Il faut signaler que cette sortie coïncide avec les cinquante ans d’existence du centre placé sous le signe du renouveau. Et selon le directeur Dymterba Daniel Ouedraogo plus de 1000 agents ont été formé durant les cinquante ans de vie de l’école. Et ces derniers, travaillent dans des projets ou ont pu mettre en place leur propre entreprise.

En rappel le CPR de Djomga est une structure de formation de base des jeunes ruraux dans les domaines des productions végétales, animales et artisanales et la promotion de l’auto emploi des jeunes.

Inoussa Zongo (corespondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.