Religion : le sens du jeûne islamique expliqué par Seni Nana

0
le-sens-du-jeûne-islamique-expliqué-par-Seni-Nana

Chaque année des millions de musulmans jeûnent durant la journée, prient et lisent le Coran de manière abondante.Pendant le mois de ramadan, l’intensité spirituelle des fidèles se multiplie. Mais d’où vient la prescription du jeûne en islam ? Et pour quelle raison les musulmans respectent-ils cette prescription ? Seni Nana le secrétaire National à la communication du Centre d’Etude, de Recherche et de Formation sur l’Islam (CERFI) nous entretient sur le sujet.

Le mois du Ramadan avant d’être un mois sacré de la religion musulmane est un mois arabe, en ce sens où il a préexisté à la venue de l’Islam en Arabie. Quant à sa signification, on trouve plusieurs traductions déclinées de la racine « Ramdi ». Elles renvoient toutes à une période de « chaleur ardente ». Selon Seni Nana, la prescription du jeune musulman vient du livre saint révélé par Allah au prophète Mohamed.
Le verset 183 sourate 2 en illustre clairement : « Ô vous qui croyez, le jeûne vous est prescrit tout comme il a été prescrit à vos devanciers, afin que vous adoptiez la piété. » a-t-il expliqué.

Objectifs
Le jeune c’est la privation. A cet effet, le fidèle musulman est tenu de respecter le temps imparti pour espérer obtenir d’Allah ses grâces. « Le mois peut avoir 29 ou 30 jours, vous devez donc respecter cela » insiste imam Seni Nana. Le jeûne musulman vise des objectifs. Entre autres, il vise à parfaire le musulman, améliorer son comportement dans la société, purifier son attitude envers les humains et sa relation intime avec Allah. A la sortie du Ramadan, tout musulman doit observer dans son comportement, une amélioration conséquente, car le musulman c’est celui qui agit dans le bien et qui travaille à amener tout le monde dans ce bien.

Motif
Le jeûneur est en état de privation. C’est un état de sacrifice intense à tous les niveaux. Cet état de sacrifice et de difficultés permet de créer une foi intime entre le serviteur et le seigneur et plus encore, il confirme la véracité de la foi. Aussi, d’autres savants évoquent la nécessité pour tout musulman d’acquérir des qualités. « Le jeûne quant à lui permet d’acquérir en premier lieu la piété mais aussi la modestie, la patience » ce qui justifie d’ailleurs le motif du jeûne en islam. Il est question, quelque part, de ressentir la douleur du pauvre, ressentir le manque. Enfin, au-delà des explications purement théologiques, les bienfaits du jeûne sur le corps humain ne sont plus à démontrer, même si la perte de poids à l’issue de ce périple n’est pas toujours au rendez-vous.

Une vie spirituelle intensifiée
4e pilier de l’islam, le jeûne vient après l’attestation de foi, l’accomplissement des 5 prières quotidiennes, l’acquittement de l’aumône légale et avant l’accomplissement du pèlerinage à la Mecque. Le mois du Ramadan comme cité brièvement ci-dessus est un mois d’une intensité religieuse sans équivalent au sein de la communauté musulmane. De fait, le jeûne est une obligation pour tout musulman pubère. « Seuls le malade, la femme enceinte et le voyageur en sont dispensé » renchérit Seni Nana. Cependant, après une période de convalescence, ils doivent rattraper leurs jours de jeûne. Durant ce mois sacré, les musulmans se doivent d’assainir leur vie. Ils s’abstiennent de boire, de manger, de fumer et d’avoir des relations sexuelles, cela du lever du Soleil (Al Fajr) au coucher du soleil (Al Maghrib).
Le Ramadan est aussi un moment de méditation intense, et de prise de résolutions pour chaque croyant.
Enfin de manière plus générale, le Ramadan est un moment où les mérites sont décuplés. Les bonnes actions de tout genre sont donc vivement recommandées.

Mireille Bailly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.