11 mai : commémoration de la mort de Bob Marley

0
commémoration-de-la-mort-de-Bob-Marley
Chaque année, le monde entier célèbre la date du 11 mai, pour rendre hommage au père du reggae. Cependant, nombreux sont ceux qui ignorent son parcours. A cette occasion, Fasopic vous présente un bref aperçu sur la vie de cette figure emblématique du reggae.

Robert Nesta Marley est né le 6 février 1945. Il est d’une mère noire jamaïcaine (afro-caribéenne) du nom de Cedella Booker, et d’un père blanc d’origine anglaise né en Jamaïque, Norval Sinclair Marley (1885–1955) qui prétendait être capitaine de la Royal Navy, mais qui était en réalité contre-maître dans les plantations. Robert a très peu connu son père souvent en voyage mais qui apporte son soutien financier à Cedella et son fils. Ses grands-parents paternels sont Albert Thomas Marley, un anglais du Sussex et Ellen Broomfield une bourgeoise jamaïcaine colorée. D’après Michael George Marley (fils de Noel Marley, frère de Norval Marley), qui l’aurait appris de sa famille puis vérifié, les Marley seraient des Juifs syriens passés par l’Angleterre avant de s’installer en Jamaïque.

Début de sa carrière musicale
À l’adolescence, Bob Marley quitte la misère de la campagne pour celle du ghetto de Trenchtown à Kingston. Ayant arrêté l’école à 14 ans, il retrouve à Kingston Neville Livingston, dit Bunny Wailer, qu’il connait depuis l’enfance à Nine Miles, et y rencontre Winston Hubert McIntosh, dit Peter Tosh, avec qui il chante des cantiques et des succès de soul américaine qu’ils entendent sur les radios de Miami. Le chanteur Joe Higgs leur donne des cours de chant. Bob Marley enregistre sa première chanson Judge Not pour le producteur Leslie Kong, du label Beverley’s, en 1962, à l’âge de 17 ans, ainsi qu’une reprise d’un succès de country de Claude Gray : One Cup of Coffee en 1962. Ces titres n’ont que peu de succès, mais il continue à s’investir dans la musique.
En 1963, Bob Marley forme avec Junior Braithwaite, Peter Tosh et Bunny Wailer, le groupe vocal The Wailers (les gémisseurs). Ils obtiennent un contrat avec Studio One en 1964 et leurs premiers morceaux de ska, gospel, rhythm and blues et soul sont produits par le grand producteur local Clement « Sir Coxsone » Dodd, qui a pour assistant en studio Lee « Scratch » Perry. Coxsone Dodd et les Wailers signent un contrat pour cinq ans. En février 1964, le titre Simmer Down cartonne et devient no 1 en Jamaïque : 80 000 copies du titre sont vendues. Les Wailers enregistrent Rude Boy, I’m Still Waiting, Put It On et une première version de One Love. Bob Marley quitte son métier de soudeur. Après l’album intitulé The Wailin’ Wailers, le trio se sépare de Coxsone, qui ne leur a pas versé grand-chose en contrepartie des dizaines de titres qu’ils ont enregistrés pour lui.

La maladie de Bob Marley

En juillet 1977, Marley révèle avoir un mélanome malin sous l’ongle d’un orteil. Contrairement à la légende urbaine, cette lésion n’a pas été principalement causée par une blessure lors d’un match de football de la même année, mais était plutôt un symptôme du cancer déjà existant. Marley a rejeté les conseils de ses médecins d’amputer son orteil, citant ses croyances religieuses. En dépit de sa maladie, il a continué les tournées et était dans le processus de planification d’une tournée mondiale en 1980.
L’album Uprising a été publié en mai 1980. Le groupe a réalisé un grand tour de l’Europe, où il a joué son plus grand concert devant plus de 100 000 personnes à Milan. Après cette visite, Marley est allé en Amérique, où il a effectué deux spectacles au Madison Square Garden à New York dans le cadre du Uprising Tour.

La mort de Bob Marley
Bob Marley est apparu au Théâtre Stanley, à Pittsburgh, en Pennsylvanie, le 23 septembre 1980 ; ce sera son dernier concert. Peu de temps après, la santé de Marley se détériore à cause du cancer qui s’est répandu dans son corps. Le reste de la tournée a été annulée et Marley a cherché un traitement à la clinique bavaroise de Josef Issels, où il a reçu un traitement thérapeutique controversé basé en partie sur l’évitement de certains aliments, de boissons et d’autres substances. Après avoir combattu le cancer sans succès pendant huit(08) mois Marley est monté à bord d’un avion pour sa maison en Jamaïque. Alors que Marley volait de l’Allemagne vers la Jamaïque, ses fonctions vitales se sont dégradées. Après l’atterrissage à Miami, il a été emmené à l’hôpital pour des soins médicaux immédiats. Bob Marley est mort le 11 mai 1981 au Cedars of Lebanon Hospital à Miami à l’âge de 36 ans.

Michel Caboré
Source : Internet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.