Relève sportive au Burkina Faso : Ecole pilote du sud-ouest officiellement lancée à Gaoua

0
LA-COUPURE-DU-RUBAN

Le lancement officiel des écoles de la relève sportive a eu lieu le 15 Février 2020 à Gaoua. Placé sous le patronage du Chef du gouvernement, il a été représenté par le Ministre des Sports et des Loisirs Daouda AZOUPIOU. Ceux qui ont effectué le déplacement au stade régionale de Gaoua ont pu bien apprécier les premiers pas des enfants dans l’école pilote du sud-ouest. L’objectif que recherche le ministère des sports et des Loisirs à travers la création des écoles de la relève sportive dans les régions du Burkina Faso, est de former des talents sportifs à travers les treize régions.

Les disciplines que sont le football, le handball, le volley-ball, la lutte traditionnelle ont été choisi par les 13 régions du Burkina pour le projet de la relève sportive. Le lancement de ce projet va assurer aux jeunes apprenants des formations théoriques et pratiques sur une période de 5 ans. Une vision du ministère des sports et des loisirs qui traduit ici un rôle essentiel de l’Etat comme le souligne le ministre des sports et des loisirs Daouda AZOUPIOU « de par le passé il y a eu des initiatives comme planète champion, aujourd’hui on en trouve par des initiatives privées. Mais c’est le rôle de l’Etat de s’inscrire dans la formation des enfants et de leur donner la possibilité de bénéficier de l’accompagnement nécessaire, pour développer leur talent ». Cherché à repérer les talents partout où ils se trouvent pour le développement du sport, c’est l’objectif que vise le secrétaire technique national de la relève sportive.

Pour Ledia Geofroid Ouédraogo la formation touchera les bases techniques sportives « d’abord, c’est les valeurs cardinales, à savoir le travail psychologique que nous faisons, ensuite le travail de la condition physique, le travail technique et le travail tactique. Nous espérons que entre 8 et 10 ans ses enfants seront prêt ». A en croire M.Ouédraogo secrétaire technique de la relève sportive, les meilleurs rejoindrons les deux centres d’excellence qui seront construit à Bobo et à Ouagadougou.

UNE-DES-EQUIPES-FORMERQuant aux bénéficiaires (les enfants), ils sont très heureux de cette initiative gouvernementale. A en croire leur représentant Patrice Rouamba, ils pensent relever les défis « nous sommes non seulement content d’être au centre, mais aussi fier de vous monsieur le ministre des sports pour les opportunités que vous offrez aux jeunes que nous sommes. Confiant de vos attentes, nous promettons de bien travailler pour que des Charles Kaboré, Bernard Traoré, des Fabrice Zango sortent des écoles de la relève sportive ». Ce projet a été adopté en conseil des ministres en avril 2019, cette politique envisage permettre au Burkina Faso de s’inscrire sur la liste des meilleurs pays en matière de sport les années à venir. C’est par la coupure symbolique du ruban suivi des démonstrations techniques puis un match d’exhibition des pensionnaires et une remise de matériel que cette cérémonie a pris fin.
Les co-parrains, Laure Zongo Hien et Sié Francis Tiolé ont pris l’engagement de soutenir l’école pilote sportive du sud-ouest avec des maillots, des ballons, une somme de 500 milles FCFA, des matériels.

Victorien DIBLONI (correspondant)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.