Radiation des GSP: le tribunal administratif prononce une suspension de la mesure de révocation

0
les-revoques-devant-le-tribunal

Réuni en conseil de ministre le 14 novembre dernier, le gouvernement avait pris un décret portant révocation de dix(10) gardes de sécurité pénitentiaire. Ceux-ci avaient alors déposé un recours au tribunal administratif. Lequel a procédé ce 08 février à la suspension de la mesure.

« Félicitations camarades » « Gloire à Dieu ! » …le tout dans une atmosphère faite d’embrassades et de tapes amicales sur les épaules comme savent le faire ceux que l’on appelle les « hommes de tenue » lorsqu’ils se retrouvent entre eux. Surtout en des occasions joyeuses comme celle qui a eu lieu le 08 février. Le tribunal administratif a en effet prononcé la suspension du décret de révocation du conseil des ministres à la grande joie des gardes de sécurité pénitentiaire concernés ainsi que leurs proches et collègues. « Nous prenons acte de la décision et allons rendre compte à l’Etat. A charge pour lui d’envisager la suite à donner à cette affaire » explique Maitre Séraphin Somé, avocat de l’Etat burkinabé dans le dossier.

« Il revient maintenant au conseil d’Etat de se prononcer sur la validité du décret » explique maitre Issa Diallo, avocat des GSP. Toutefois les agents vont reprendre le travail en attendant la décision.

Soumana LOURA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.