MUTIPLES ATTAQUES PERPETREES PAR LES TERRORISTES AU BURKINA FASO : le grand désarroi du chef de file de l’opposition burkinabè

0
Le chef de file de l'opposition politique burkinabè, Zéphirin Diabré

Après son audience accordée au président de la délégation de l’Institut danois pour les partis politiques et la démocratie ce mercredi 29 août 2018, à Ouagadougou ainsi que son communiqué du 28 août dernier, le chef de file de l’opposition politique burkinabè, Zéphirin Diabré, a réagi face à la presse burkinabè par rapport aux récentes attaques survenues dans le pays notamment sur l’axe Fada-Pama faisant sept (07) morts et six (06) blessés.

L’opposition politique burkinabè a déploré avec tristesse la Nième attaque survenu au pays plus précisément sur l’axe Fada-Pama faisant état de sept morts et six blessés au sein des forces de défense et de la sécurité (FDS), le lundi 27 août 2018. Pour elle, cela fait deux ans et demi que ces attaques ont commencé dans le pays avec la venue du Mouvement pour le peuple et le progrès (MPP). Chaque fois qu’il a y eu attaque, selon Zéphirin Diabré, l’opposition politique fait preuve de modération en faisant en sorte que l’union sacrée soit une réalité afin qu’on puisse avoir un pays uni face à l’ennemi. Mais à entendre ce dernier, cela n’empêche pas à celle-ci de se poser des questions comme bon nombre de personnes face à cette situation. Est-ce que ce gouvernement est à la hauteur du travail s’est-il interrogé ? Selon lui, nous pensons qu’à même que le gouvernement avait mis en place des stratégies, des moyens, des organisations qui permettaient de diminuer la situation. Mais, quand nous regardons ce qui se passe actuellement, nous avons l’impression que les choses s’empirent. Avant c’était au nord, ensuite c’est venu à l’Est, maintenant nous voyons que c’est l’ensemble du territoire qui est concerné, a-t-il expliqué. Ce sont des peines pénibles, difficiles et tristes quand nous voyons des jeunes qui viennent juste de sortir de leur adolescence qu’on enterre. Est-ce qu’on peut continuer comme ça ? Et pour cela, selon Zephirin Diabre , le gouvernement doit se réveiller très vite. C’est lui qui a la gestion des affaires du pays. Il faut qu’il nous fasse la preuve par des actes concrètes qu’ils ont pris la mesure de la situation et qu’ils dotent les FDS les moyens nécessaires pour contrer la nouvelle stratégie des mines. Si un gouvernement a été élu, c’est à ce gouvernement de trouver les solutions aux différents problèmes que traversent le pays. Nous voulons des résultats, a indiqué Zéphirin Diabré. Mais malheureusement la situation s’empire et cela cause un véritable problème, a-t-il regretté. À chaque fois ce sont les mêmes situations, on fait des cérémonies, des déclarations notamment on est endeuillé, on enterre des gens, on décore des gens à titre posthume. Notre pays ne peut plus continuer à vivre dans ce rythme, a martelé le chef de file de l’opposition. Nous voulons qu’on sente qu’il y a un coup d’arrêt comme dans certains pays.
La loi sur le code électoral a été promulgué malgré la réticence du groupe parlementaire de l’opposition. C’est l’aspect juridique de la loi, a relevé Zéphirin Diabré. Notre mécontentement d’aujourd’hui avec le gouvernement ce n’est pas uniquement le code électoral, c’est tout un ensemble. Le point de désaccord entre le gouvernement et l’opposition se trouve notamment sur les questions liées à la vie de la nation. Sur ce, le gouvernement et l’opposition s’expriment de différente manière telles que les débats à l’Assemblée Nationale, dans la rue, en tout cas pour l’opposition, toutes les voies d’actions sont possibles. Quand on fait le bilan de ce gouvernement, il y a beaucoup de choses qui se sont passées et ça continuent de se passer, ce qui prouve que le vrai changement que les gens attendaient n’est pas là. Il y a la corruption qui se propage toujours. Normalement pour un gouvernement qui se dit insurgé, il devrait avoir de diminution à ce niveau, mais hélas cela n’est pas le cas, il y a des marchés passés gré à gré entre des amis, des copains et copines. Les manipulations qui sont survenues toute dernièrement au niveau de la CNSS en est l’illustration.

Propos recueillis par Saaniayouor Levis (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.