Minable de s’attaquer à des femmes sans défense !

0
Minable-de-s-attaquer-à-des-femmes-sans-défense
Image d'illustration, Crédit photo: François Sobieraj

24 décembre 2019 au petit matin à Arbinda. Ce jour, les forces armées du Burkina ont infligé une cuisante défaite à l’ennemi qui a attaqué par surprise et par une rare violence leur position : 80 terroristes ont été neutralisés dans les rangs des assaillants, qui ont enregistré subséquemment de lourdes pertes matérielles. Un bilan record et un exploit militaire passé sous silence par les médias occidentaux.

24 décembre 2019. Veille de la Nativité. Jour choisi par ces terroristes pour perpétrer le massacre des femmes d’Arbinda. Que de familles brisées et ébranlées en cette fin d’année ! Ces pauvres mères et ménagères n’ont rien demandé, sinon, pour la plupart d’entre elles, à vivre en paix et à pouvoir s’approvisionner en eau pour leurs besoins domestiques. Il n’y a point d’honneur à tuer une personne vulnérable. Quelle lâcheté de massacrer des femmes innocentes ! Les burkinabè pleurent ces braves dames, victimes d’une violence insensée, d’un carnage sans nom, qu’aucun charlatan ne peut justifier.

24 décembre 2019. A Arbinda, le terrorisme aveugle a frappé des innocents sans distinction …Le Président Roch Kaboré a décrété 48 heures de deuil national, en hommage aux victimes de l’attaque d’Arbinda. Les populations de cette localité martyre du Sahel sont épuisées, mais elles restent debout et résilientes. Elles sont prises pour cibles parce qu’elles ont le tort de refuser le jeu des tensions interethniques instrumentalisées par les groupes armés terroristes. Les communautés d’Arbinda ne se laisseront jamais séduire par l’évangile des prédicateurs radicaux qui leur rôdent autour. La flamme au cœur, nous libèrerons le Faso des fers de toutes ces forces obscures pour que le soleil infini de gloire brille sur les collines d’Arbinda.

Ag Ibrahim Mohamed

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.