Le 13 juin 2019 : célébration de la journée mondiale l’albinisme

0
Le -13- juin -2019 –célébration- de- la- journée- mondiale- l-albinisme

L’albinisme est une maladie métabolique héréditaire due à un défaut du métabolisme de la mélanine et caractérisée par l’absence totale ou partielle de ce pigment. Il touche la peau, les cheveux et/ou les yeux selon les degrés. Malheureusement les albinos sont victimes de toutes les formes de discrimination et parfois objets de sacrifice. C’est fort de ce constat que l’ONU a instauré pour la première fois le 13 juin 2015, la journée internationale de l’albinisme. Une journée dont le but est de sensibiliser les communautés à l’abandon du mauvais traitement réservé aux albinos.

Les personnes atteintes d’albinisme sont victimes de nombreuses formes de discrimination dans le monde. L’albinisme continue d’être profondément mal compris, aussi bien sur le plan social que médical. L’apparence physique des personnes souffrant d’albinisme est souvent l’objet de croyances et de mythes erronés découlant de la superstition, ce qui favorise leur marginalisation et leur exclusion sociale qui à leur tour, donnent lieu à toutes sortes de stigmatisations et de discriminations. Dans certaines communautés, ces croyances mettent en danger constant la vie et la sécurité des personnes atteintes d’albinisme. Ces mythes millénaires sont présents dans les pratiques et attitudes culturelles des populations à travers le monde.

Selon un article intitulé ‘’les perceptions de l’albinisme selon les sociétés’’, les albinos constituent un véritable marché d’êtres humains. Pour cause, le corps complet d’un albinos coûte 75 000 dollars, leurs membres sont à environ 600 dollars. En août 2010, un Kenyan s’est fait condamné à 9 ans de prison pour avoir tenté de vendre à des sorciers tanzaniens un albinos kenyan à plus de 200 000 euros.

Depuis 2000 on compte 76 albinos assassinés en Tanzanie. Plusieurs ont survécu malgré la violence de ces attaques (beaucoup sont amputés vivants). La sensibilisation des associations n’empêche pas ces pratiques de persister. Cette réalité est la même dans plusieurs pays africains, surtout à l’approche des élections présidentielles.
Ce jour du 13 juin 2019, nous interpelle tous à avoir une attitude humaine à l’endroit de ces malades qui n’ont pas choisi leur sort. Cela devrait passer par des actions de sensibilisation de la part des autorités et les associations de la société civile afin de mettre fin à la superstition que les communautés ont sur l’albinisme. Il est temps que chacun sache que les albinos sont tous de même des humains et ont aussi droit à la vie et à la société.

Source internet

Michel Caboré

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.