L’actualité du monde en bref du mercredi 27 novembre

0
L-actualité-du-monde-en-bref-du-vendredi-29-novembre-19

Mali :
Treize militaires français de la force Barkhane ont péri lundi soir au Mali dans la collision de deux hélicoptères lors d’une opération de combat contre des jihadistes, dans un contexte de forte insécurité au Sahel. « Ces treize héros n’avaient qu’un seul but : nous protéger », a réagi sur Twitter le président Emmanuel Macron. La ministre des Armées, Florence Parly, déplorait une « terrible nouvelle » et annonçait l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de l’accident. 

Mali : Les boîtes noires des deux hélicoptères militaires accidentés lundi soir au Mali ont été récupérées et vont être analysées, a déclaré le mercredi 27 novembre 19 matin à BFMTV le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l’état-major des armées, deux jours après l’accident qui a causé la mort de 13 militaires français au Mali. Les corps des treize militaires tués « sont maintenant dans une emprise française » et « les opérations de rapatriement vers la métropole vont pouvoir débuter », a également indiqué le colonel Barbry. « Les deux boîtes noires des hélicoptères ont été récupérées, elles seront remises aux autorités compétentes à des fins d’analyse », a-t-il précisé.

RDC : encore deux morts dans des manifestations de colère dans la région de Beni. La population a encore manifesté dans plusieurs villes de l’est de la République démocratique du Congo. Elle proteste contre l’inaction de l’armée et surtout de la Monusco. Les incursions des groupes armés ont fait près de 80 victimes civiles depuis le début du mois de novembre dans la région de Beni.

Paris : Au procès du FN, l’heure est aux réquisitions du parquet. Après trois semaines de débats souvent complexes, la parole est désormais à l’accusation : les réquisitions du parquet de Paris sont attendues mercredi après-midi contre le Front national dans l’affaire des kits de campagne des législatives de 2012. Outre le parti frontiste, deux autres personnes morales – la société de communication Riwal et le micro-parti Jeanne – et sept protagonistes – dont le trésorier du parti Wallerand de Saint-Just et l’eurodéputé Jean-François Jalkh – comparaissent depuis le 6 novembre devant le tribunal correctionnel de Paris.

Allemagne : La première Commission européenne présidée par une femme, l’Allemande Ursula von der Leyen, devrait, sauf surprise, obtenir le feu vert des eurodéputés le mercredi 27 novembre 19, au terme d’un parcours chahuté. Entre des candidats commissaires retoqués – trois, un chiffre sans précédent –, un Brexit toujours en attente et des intitulés de portefeuille polémiques, l’accouchement de l’équipe de l’ancienne ministre de la Défense d’Angela Merkel aura été laborieux.


Ukraine :
Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, lauréat du prix Sakharov 2018, est venu mardi 16 novembre 19 à Strasbourg recevoir la récompense des mains du président du Parlement. Il a appelé les députés européens à se méfier de la Russie. Le cinéaste Oleg Sentsov a reçu en mains propres le prix Sakharov des droits de l’homme, qui lui avait été attribué par le Parlement européen, en 2018, alors qu’il était encore en prison. Avant de l’écouter, les députés ont pu regarder des images de son incarcération qui le montrent pâle et amaigri, des images aussi des manifestations de soutien. Un soutien pour lequel il a remercié les Européens et leurs élus. L’Europe, malgré ses problèmes, a-t-il précisé, reste un exemple.

Russie :
« Diktat », « triste », « injuste »… Le monde sportif russe était amer et abasourdi mardi 26 novembre 19 après la recommandation faite la veille par un comité indépendant de l’Agence mondiale antidopage (AMA) qui ouvre la voie à une suspension du pays, soupçonné de falsification de données, pour les prochains Jeux olympiques. Selon le comité de révision de la conformité (CRC) de l’AMA, la Russie aurait fait disparaître des « centaines » de résultats de contrôles antidopage suspects de ses fichiers transmis à l’AMA au début de l’année. Or, la remise de ces données était une condition indispensable pour lever de précédentes sanctions contre l’agence antidopage russe (Rusada), au coeur d’un système de dopage institutionnel entre 2011 et 2015.

Bangladesh : Comme l’Inde, le Bangladesh connaît lui aussi des taux record de pollution. Lundi 25 novembre, la capitale Dacca est passée en tête des villes où l’air est le plus pollué dans le monde. Le gouvernement a annoncé une série de mesures, parmi lesquelles la fermeture de centaines de fours à briques. « La situation est critique », a annoncé le ministre de l’Environnement Mohammad Shahab Uddin. Les centaines de fours à briques des alentours de Dacca, qui émettent fumées et poussière, sont dans la ligne de mire du gouvernement. Ces fours, en grande majorité illégaux, ne respectent aucun critère d’émissions. La Cour suprême a ordonné leur fermeture dans les quinze jours.

Mireille Bailly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.