La montée en puissance de nos FDS

0
armmée-Burkina-opération-Duufo
Le septentrion burkinabè était confronté ces derniers mois à des attaques terroristes sans précédent qui ont sapé tous les efforts de développement de cette région. Le Sahel s’enfonçait dans la violence : Attaques, enlèvements, assassinats, incendies… des villages entiers devenaient de plus en plus invivables pour les populations prises en otage par l’insécurité

“Ce n’est pas celui qui a lancé le caillou qui s’en souvient, c’est celui qui l’a reçu sur la tête’’. Moins d’un mois après le lancement par les forces armées nationales de l’opération ‘’Doofu’’ dans les régions du Sahel, du Nord et du Centre-Nord, cette intervention salutaire donne des résultats extraordinaires. Ce vent de déracinement du terrorisme, vient à point nommé soulager les souffrances des populations. Il le fallait, le monstre était en train de gagner du terrain.

La culture guerrière n’a pas déserté l’armée burkinabè moulée dans le culte des héros nationaux comme Sankara. Le déploiement et le maillage des FDS pour protéger notre territoire a permis en quelques jours de démanteler des bases des groupes armés qui régnaient en seigneurs dans le grand nord. Ces groupes qui s’étaient installés allègrement dans la zone pour instaurer un climat d’insécurité et s’adonner aux trafics de tout genre (armes, de drogues, etc.).

Nos communautés commencent à se sentir rassurées, les marchés de Deou et Arbinda sont devenus fréquentables, les axes routiers sont dégagés par les hommes du Général Minoungou. Nous rendons grâce à Dieu et nous espérons que cette opération va s’étendre pendant des mois pour nettoyer la vermine et ne pas être un simple coup de tondeuse sur du gazon.

Ag Ibrahim Mohamed

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.