Intégration régionale : une conférence réuni les experts à Ouagadougou

0
Intégration-africaine-conférence-ouagadougou-Korad-Adenaure
Les 16 et 17 octobre 2019, se tient à Ouagadougou la conférence régionale sur le développement économique. Cette rencontre initié par la fondation Konrad Adenauer a fait son ouverture ce 16 octobre en présence de Allahidi Diallo, représentant le ministre de l’intégration africaine et des burkinabé de l’extérieur.  

« Le rôle des organisations régionales dans le développement économique », c’est sous cette thématique que se tient à Ouagadougou la conférence régionale sur le développement économique. Selon le directeur régional pour les pays du Sahel à la fondation Konrad Adenauer, Thomas Schiller, cette conférence est la dernière d’une série de conférence sur des questions liées à l’intégration régionale à la fois à Abuja, à Banjul et au Burkina Faso. L’objectif est de contribuer à la réflexion sur comment utiliser les avantages de l’intégration régionale pour le développement économique et pour renforcer le quotidien des citoyens dans des questions de sécurité, des questions de droit. C’est aussi le lieu pour les acteurs de se prononcer sur plusieurs points relatifs au développement économique de la région ouest-africaine . Pour ce qui est du choix du Burkina, Thomas Schiller à signifié que c’est juste parce que ce pays détient la présidence du G5 Sahel et abrite le siège de l’UEMOA.

Intégration-africaine-conférence-ouagadougou-Korad-AdenaurePour Allahidi Diallo représentant du ministre de l’intégration africaine, « au cours des dernières années, les peuples de l’Afrique de l’Ouest ont renforcé leur solidarité régionale et engagé une dynamique de création d’une identité commune ». Et d’ajouter que chaque jour, nous nous approchons un peu plus de la mise en œuvre d’une monnaie commune. C’est pourquoi, en tant que ministre de l’intégration africaine et membre du gouvernement, il s’interroge sur: comment consolider les réussites et faire de l’intégration régionale un véritable mécanisme de libération et de développement du potentiel économique régional ? Dans quelle mesure le processus d’intégration contribue t-il à l’éradication de la pauvreté en agissant positivement sur la vie des citoyens ordinaires ?

C’est au regard de ces interrogations, que le représentant du ministre salue à sa juste valeur, l’initiative d’une telle conférence. Et de dire : « je nourris l’espoir que les différents experts et organismes qui ont été associés à cette réflexion, permettront d’atteindre les objectifs de cette conférence à travers le partage de leur connaissance, et de leur foi en l’avenir radieux de notre région ouest-africaine ».

De l’avis d’un participant, cette rencontre de Ouagadougou est une opportunité pour lui de mettre en exergue la place du développement économique dans l’intégration régionale qui à son avis doit passer impérativement par le développement économique.

 

Wendemi Annick KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.