Examens scolaires dans le Centre-Ouest : Une légère baisse des candidats du BEPC par rapport à 2018

0
Une-légère-baisse-des-candidats-du-BEPC-par-rapport-à-2018
Honoré Toé, directeur régional des enseignements post primaires et secondaires du Centre Ouest

Pour faire l’état des lieux de l’organisation des examens du certificat d’aptitude professionnelle (CAP), du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) et du Brevet d’étude professionnelle (BEP), nous avons rencontré le directeur régional des enseignements post primaires et secondaires du Centre Ouest, Honoré Toé. La session 2019 des examens du BEPC, du CAP et du BEP se tiendra avec plusieurs innovations à la clé pour ce qui est de la région du Centre-Ouest.

Les épreuves du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP), du Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) et du Brevet d’étude professionnelle (BEP) ont débuté le Jeudi 6 Juin 2019 sur toute l’étendue du territoire Burkinabè. Le nombre de candidats à ces examens pour cette année est légèrement en baisse par rapport à 2018 dans la région du Centre-Ouest. Pour ce qui est du BEPC, il y a près de 30.320 candidats contre 30850 en 2018, pour le BEP nous avons 381 candidats contre 398 l’année dernière et en ce qui concerne le CAP, là-bas les chiffres sont à la hausse ; ils sont 170 contre 168 en 2018. Pour le directeur régional des enseignements post primaires et secondaires du Centre Ouest, Honoré Toé, la légère baisse du nombre de candidats peut s’expliquer par la situation sécuritaire dans laquelle se trouve le Burkina qui amène certains candidats libres à ne pas pouvoir venir composer dans la région du Centre-Ouest.

Côté organisation, tout le dispositif a été mis en place pour la bonne tenue de l’examen du BEPC, du BEP et du CAP, a rassuré Mr Toé. Il continu en ajoutant que les présidents de jurys, les présidents de centres principaux et secondaires ont été nommé et ils ont rejoint leurs centres. Ils sont près de 2000 les acteurs impliqués dans l’organisation des examens du BEPC, du BEP et du CAP dans la région ; notamment 74 présidents de jurys, 74 vices présidents, 88 présidents de centres secondaires, 302 secrétaires, 1616 correcteurs, 58 superviseurs pédagogiques et 6 superviseurs administratifs.

Pour ce qui est des innovations, le directeur régional des enseignements post primaires et secondaires du Centre Ouest a laissé entendre qu’il y a eu l’ouverture de nouveaux jurys notamment 4 pour le BEPC plus précisément à Godyr, à Doudou, à Soaw et à Sourgou ; et pour l’enseignement technique, il y a eu 2 jurys qui se sont ajoutés à Léo où se trouve le jury 6 en BEP et CAP industrielle et à Koudougou où il y a le jury 2 du BEP industriel.

L’année scolaire faut-il le rappeler a été émaillé par plusieurs crises notamment par le mouvement du personnel de l’éducation ; selon Honoré Toé, cela a entrainé un léger décalage du début des épreuves physiques et sportives du BEPC de quelques jours. Le directeur régional en charge des enseignements post primaires et secondaires du Centre Ouest, a terminé en exhortant ses collaborateurs sur le terrain à donner le meilleur d’eux même pour le bon déroulement des examens. Il n’a pas manqué d’inviter l’ensemble des élèves au respect des consignes qui leur seront données.


Aziz KABORE (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.