Diébougou : le conseil municipal rend compte de sa gestion à sa population

0
Diébougou-le-conseil-municipal-rend-compte-de-sa-gestion-à-sa-population

Le Maire de la commune urbaine de Diébougou a tenu la journée du Dialogue communal le samedi 07 décembre 2019. En effet, cette journée a consisté pour le Maire et ses conseillers de faire le bilan de la gestion de la commune après une année d’exercice. Ainsi, ce bilan va du 1er janvier au 30 novembre 2019.

Le dialogue communal a été organisé grâce à l’appui de certains partenaires comme PDDC et VARENA_ASSO. Alors, entouré de ses deux adjoints et devant la population, Alphonse SOMDA, a passé au peigne fin tous les domaines qu’il a en charge. De l’éducation, la santé, l’état-civil, les préoccupations des femmes et des filles en passant par les infrastructures, le Maire a été applaudi au regard des résultats engrangés. Chaque domaine connaît une amélioration. Cette redevabilité est un exercice qui mérite d’être fait. Pour le conseil municipal, c’est un bilan très satisfaisant.
Cette réussite est le fruit de la prise en compte des suggestions et la correction des lacunes ressortis lors du dialogue communal de 2018. Pour le maire Alphonse SOMDA, celui qui veut le développement de sa commune doit se soumettre aux critiques des populations. L’une des bonnes nouvelles pour le Maire est que Diébougou est 9e sur les 350 communes que compte le Burkina Faso en termes de bonnes pratiques et cela leur donne droit à 10 millions de francs.

Cependant, beaucoup de difficultés demeurent. La plus grande difficulté est le manque de moyens financiers. Aussi, la population de Diébougou s’accroît d’année en année et les ressources se raréfient pour répondre à leurs besoins surtout le problème d’accès à l’eau potable, aux soins et autres besoins. Il faut noter aussi que quand des partenaires doivent vous appuyer, vous êtes obligé de suivre leurs principes. Également il y a beaucoup de partis qui forment le conseil Municipal et il arrive qu’ils ne s’accordent pas dans la prise des décisions.
Le maire Alphonse SOMDA a mentionné le cas de l’incivisme fiscal dans la commune de Diébougou. Beaucoup de commerçants refusent d’accomplir leurs devoirs citoyens qui est de payer leur taxe.

Ainsi, à la fin de son bilan beaucoup de questions ont été posées au Maire et aux conseillers qui leur ont trouvé des éléments de réponse. Il a par ailleurs invité les populations à plus de participation physique car, c’est ensemble qu’ils pourront bâtir la commune de Diébougou. Il a invité également certains maires à faire autant, car le citoyen a besoin de savoir où va sa contribution. Enfin, il a remercié tous les partenaires de la commune et leur demande de rester toujours au côté du Maire. En somme, tout le monde était satisfait.

Tchiroubathian DABIRE (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.