CHR du Centre-sud : Environ 13 milliards 800 millions de FCFA pour l’érection du complexe

0
Centre-hospitalier-régional-du-Centre-sud
La pose de la première pierre par le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré.

Le gouvernement Burkinabè et ses partenaires ont décidé d’investir 13 794 790 989 FCFA pour ériger le nouveau Centre hospitalier régional(CHR) du Centre-sud. Le lancement officiel des travaux de construction du complexe est intervenu, dimanche 1er décembre 2019, à Nassamba, un quartier périphérique de Manga.

Centre-hospitalier-régional-du-Centre-sud
L’ambulance offerte par le Larlé Naaba Tigré a été bien accueillie par les autorités de la région.

Le Centre-sud sera bientôt doté d’un Centre hospitalier régional (CHR). Les travaux de construction du joyau ont été officiellement lancés, dimanche, par le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré. Il coûtera à l’Etat burkinabè et ses partenaires Saoudien et Koweïtien à travers le Fonds Saoudien de développement (FSD) et le Fonds koweitien pour le développement économique Arabe (FKDEA), la somme totale de 13 794 790 989 FCFA. Les deux groupements d’entreprises que sont le Groupement MK Construction/AL Qasabi et le Groupement DY JESCK/GERBATTP sont les prestataires retenus pour réaliser l’infrastructure, après un appel d’offre international. Les délais contractuels sont de 18 mois pour le premier groupement cité et de 16 mois pour le second.
A terme, le nouveau CHR du Centre-sud, selon la ministre de la Santé, Claudine Lougué, va comporter 35 infrastructures bâties sur plus de 20 hectares et composées d’une section « plateau technique », une section « plateau médical » et une section « hospitalisations » avec une capacité d’environ 300 lits. Des blocs opératoires, des urgences médicales et chirurgicales, la maternité, la pédiatrie, la pharmacie, la buanderie et la cuisine constitueront, entre autres infrastructures qui seront bâties dans le CHR, a cité la ministre.

« Reconnaissante » à l’endroit des partenaires financiers pour leur accompagnement et du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour « le respect de ses engagements vis-à-vis des populations », Claudine Lougué a soutenu que le nouveau CHR sera « un lieu d’espoir ». Ce, parce qu’en plus de l’offre de santé, a-t-elle dit, il servira aussi de cadre pour la formation des agents et la recherche dans le domaine de la santé. Le premier ministre, dans son adresse, a également salué les efforts du gouvernement qui poursuit, a-t-il dit, la bataille pour le développement en dépit des adversités. Les populations bénéficiaires, par le biais du maire de Manga, Jérôme Rouamba, se sont réjouies, pour leur part, de savoir que bientôt leur rêve sera réalisé. Ils ont promis, de ce fait, de prendre soin du joyau et ont exhorté les entreprises attributaires du marché au travail bien fait.
Le Larlé Naaba Tigré a saisi l’occasion du lancement des travaux de construction du CHR du centre-sud pour faire un deuxième don d’ambulance à la région. Il avait octroyé un véhicule de secours similaire à la commune de Tiébélé dans la province du Nahouri.

Largo Mamdi (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.