Université Saint Dominique d’Afrique de l’Ouest : La rentrée académique 2019-2020 officiellement effectuée

0
Université-Saint-Dominique-d-Afrique-de-l’Ouest

L’Université Saint Dominique d’Afrique de l’Ouest (USDAO) a officiellement effectué sa rentrée académique 2019-2020 le samedi 30 novembre 2019 à Gana dans la commune rurale de Doulougou, province du Bazèga. Cette cérémonie s’est déroulée en présence des autorités de la localité, du personnel, des étudiants et leurs parents.

Université-Saint-Dominique-d-Afrique-de-l’Ouest Implantée à Gana, village de la commune rurale de Doulougou situé à quelques encablures à la sortie ouest de Kombissiri, l’Université Saint Dominique d’Afrique de l’Ouest (USDAO) a effectué officiellement sa rentrée académique 2019-2020 le samedi 30 novembre dernier. C’est en présence des autorités départementales et communales de Doulougou, du personnel de l’USDAO, des responsables coutumiers, des étudiants et leurs parents que la cérémonie s’est déroulée. Cette rentrée académique qui constitue la deuxième de l’université après son ouverture en 2018-2019, se tient avec l’ouverture de la faculté de médecine qui s’ajoute aux facultés d’architecture, de sciences économiques et de gestion, de sciences politiques, juridiques et administratives.

Dans son intervention, le représentant des doyens des facultés de l’USDAO, le Professeur Augustin Loada, souhaitant la bienvenue aux autorités et aux parents d’étudiants n’a pas manqué d’adresser les remerciements à tous ceux qui ont œuvré pour l’implantation de l’université au Burkina Faso. Il a également prodigué des conseils à l’ensemble des étudiants et surtout à ceux qui sont nouvellement inscrits. L’une des étapes de cette cérémonie officielle a été l’accueil de près de 300 nouveaux étudiants nouvellement inscrits venus de plusieurs pays d’Afrique. La rentrée académique à l’USDAO a été marquée par la leçon inaugurale du Professeur Meissa Touré venu de Dakar et qui a porté sur la formation médicale en Afrique. Dans sa communication, le Professeur Meissa Touré a fait l’état des lieux du manque criard du personnel médical en Afrique et surtout de la qualité de la formation de base qui selon lui ne répond plus aux attentes. Comme alternative le Professeur Meissa Touré suggère l’ouverture de la formation du personnel médical aux structures privées comme c’est le cas au Burkina Faso et au Sénégal, précise-t-il. Pour lui, il est nécessaire de miser sur les infrastructures et les équipements et impliquer l’étudiant dans toutes les phases du processus de la formation tout en mettant l’accent sur l’éthique, la responsabilité sociale, et instaurer une véritable culture de l’évaluation à tous les niveaux tout en insistant sur la parité entre la qualité et la rentabilité.

L’USDAO ouverte en octobre 2018 est une université dominicaine qui, selon son directeur, Père Benjamin Sarr est en partenariat avec les universités dominicaines dans le monde en particulier les universités Saint Thomas d’Aquin de la Colombie et de Philippine qui datent d’environ 437 ans.

Jean Yves Birba (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.