Arrondissement8 : le CDPAIP exige l’arrêt de l’attribution de parcelles dans le village de Silmiougou

0
La Coordination des Comités de Défenses et d’approfondissement des Acquis de L’Insurrection Populaire (CDPAIP) dénonce l’expropriation des champs des paysans dans le village de Silmiougou par les sociétés immobilières . il exige par ailleurs l’arrêt de toute attribution de parcelles dans le village . Cette annonce a été faite ce mercredi 28 février 2018 au centre de presse Norbert Zongo , au cour d’une conférence de presse .  

 

Ces deniers temps , des sociétés immobilières de connivence avec le chef du village de Silmiougou localité située dans la partie Ouest de la ville de Ouagadougou dans l’arrondissement 8 ont entrepris des opérations de lotissement sans une implication des population selon Zemba Y . Ernest, coordonateur des CDPAIP Sig-Nonghin. Dans une déclaration , il affirme que l’information de lotir la localité par ces sociétés a été portée aux populations par le chef du village .Après plusieurs tentatives des populations qui ont souhaité discuter avec les promoteurs immobiliers sans succès , le chef du village avait convoqué certains notables pour les intimider .

D’après cette déclaration , au regard du mutisme et parfois du mépris de la part du chef et des promoteurs immobiliers qui ont même programmé le début des attributions à la date du 27 févier 2018 dans des contions douteuses et face aux préoccupations et surtout face au risque que certains peuvent être dépossédés de leur terres cultivables sans aucune autre contrepartie , la Coordination des CDPAIP de l’ex arrondissement 8 de Sig- Nonghin a décidé de soutenir cette lutte .

La Coordination exige l’arrêt de toute attribution de parcelle dans le village de Silmiougou, le recensement complet de tous les résidents et ressortissants du village , et surtout l’organisation de concertation avec les populations de Silmiougou afin de définir les modalités consensuelles d’attribution de parcelles.

Selon la déclaration , le CDPAIP précise que si ces revendications ne sont pas satisfaites , il se réserve le droit d’engager toute action susceptible de faire barrage à cette expropriation.

Par ailleurs, la coordination des CDPAIP Sig-Nonghin invite les populations des arrondissements 3, 8 et 9 de la ville de Ouagadougou à prendre part à la marche meeting le jeudi 15 mars 2018 pour exiger des autorités des audits sérieux des opérations de lotissement passées , l’arrêt des actions des sociétés immobilières et la construction par l’Etat de logement sociaux au profit des populations dans les zones non loties.

Fiakofi Kossi (stagiaire).

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.