Accords bilatéraux : 39 milliards de FCFA pour soutenir les projets de développement

0

Lassané Kaboré, ministre de l’économie, des finances et du développement a procédé à la signature de deux accords et deux conventions de financement d’un montant global d’environ 39 milliards de FCFA. Les échanges de signatures ont lieu le mercredi 04 décembre 2019 à Ouagadougou avec Tanguy Dominique, directeur de l’agence française de développement (AFD) de Ouagadougou.

Accords-bilatéraux-39-milliards-de-FCFA-pour-soutenir-les-projets-de-développementDans le cadre de la contribution de l’AFD au financement de projets et programmes dans les domaines de la gouvernance économique et financière; de l’enseignement et de la formation technique et professionnelles; de l’éducation de base; le ministre de l’économie Lassané Kaboré a procédé à une signature de convention avec les partenaires techniques et financiers notamment l’AFD. A en croire ses propos, la première convention concerne l’octroi d’une aide budgétaire triennale 2019-2021 de l’AFD au Burkina Faso d’un montant total d’environ 19,68 milliards de FCFA.

La deuxième convention est relative au financement de la tranche annuelle 2019 de l’aide budgétaire triennale 2019-2021 de l’AFD au Burkina Faso d’un montant de 6,56 milliards de FCFA qui seront décaissés en une tranche fixe représentant 40% et une tranche variable à hauteur de 60%.

La troisième convention est relative à la contribution de la France au financement du plan d’actions 2018-2020 de mise en œuvre de la politique Nationale de l’enseignement et de formation techniques et professionnelles. « Elle porte sur un montant de 6,56 milliards de FCFA » a laissé entendre le ministre. En outre, il relève que cette convention s’inscrit dans le cadre de l’engagement de plusieurs partenaires (Grand-duché du Luxembourg, France, suisse, Autriche et principauté de Monaco) pour accompagner le gouvernement dans ce domaine à travers un protocole de financement commun signé le 21octobre 2019.

La quatrième et dernière convention concerne un avenant de la convention signé le 15 mars 2018 pour le financement partiel du partenariat mondial pour l’éducation délégué à l’AFD afin de soutenir l’opérationnalisation du plan sectoriel de l’éducation et de la formation 2017-2030. Les fonds se chiffrent à environ 14,5 milliards de FCFA.

Pour le directeur de l’AFD, Tanguy Denieul, ses divers soutiens s’inscrivent dans le cadre des multiples efforts consentis par la France pour soutenir l’atteinte des résultats du PNDES et des engagements du chef de l’État. Le gouvernement pour sa part n’a pas manqué de remercier une fois de plus la France pour les efforts d’accompagnement du Burkina qui traverse une période difficile.

Wendemi Annick KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.