5e RGPH : les membres du comité provincial se concertent dans le Bazèga

0
5e RGPH : les membres du comité provincial -se- concertent- dans -le -Bazèga

Dans la perspective d’un bon déroulement du 5è Recensement Général de la Population et de l’Habitation(RGPH) au niveau de la province du Bazèga, les membres du comité provincial se sont réunis le jeudi 14 novembre 2019 à Kombissiri pour une concertation. Cette rencontre était présidée par le Haut-commissaire de la province Francine Irma Zoungrana.

En prélude au 5è Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGHP) prévu pour se dérouler du 16 novembre au 15 décembre 2019 sur toute l’étendue du territoire national, les membres du comité provincial RGPH du Bazèga se sont réunis à Kombissiri pour une concertation afin de peaufiner leur stratégie pour un bon déroulement de l’opération. Cette rencontre d’information et d’échanges présidée par le Haut-commissaire de la province, présidente du comité provincial RGPH du Bazèga Francine Irma Zoungrana, a regroupé l’ensemble des Préfets , des maires, des médias locaux et des chefs de services déconcentrés.

Selon Francine Irma Zoungrana, l’objectif du comité provincial est de mener des activités de sensibilisation auprès des populations pour une réussite de l’opération de recensement sur toute l’étendue de la province. Pour ce faire, elle a invité chaque membre à œuvrer en ce qui le concerne pour sensibiliser et faire passer l’information afin que la population puisse mieux collaborer avec les 364 agents recenseurs et contrôleurs de zones repartis dans la province.
Les échanges ont permis non seulement de faire des propositions de stratégies pour la sensibilisation et l’information, mais aussi de passer au peigne fin les questions relatives à cette opération de recensement. Certaines préoccupations pertinentes soulevées par les membres du comité provincial seront mentionnées dans le rapport et remontées au niveau supérieur pour d’éventuelles solutions.

Le 5è RGPH qui vise une meilleure connaissance de la population du Burkina Faso tant sur le plan de sa structure que de sa dynamique, concernera toute personne vivant sur le territoire national au moment de l’opération sans exception et sans distinction d’âge, d’ethnie, de religion, de nationalité, de sexe.

Jean Yves Birba,Correspondant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.