12e journées portes ouvertes sur la justice : Réné Bagoro lance les activités à Banfora

0
12e- journées- portes- ouvertes -sur –la- justice -Réné –Bagoro- lance- des- activités- à -Banfora

La 12e édition des journées portes ouvertes sur la justice a débuté ses travaux le mardi 15 octobre 2019, à Banfora. L’objectif recherché est de rapprocher la justice aux justiciables. Le lancement de ces journées a été effectué par le ministre de la justice, garde des Sceaux au palais de justice de Banfora.

Après Tenkodogo en 2018, c’est la capitale du paysan noir qui abrite les 12e journées sur la justice burkinabè. A travers ces activités qui se déroulent du 15 au 17 octobre, le ministère de la justice veut briser toutes les barrières pour rapprocher la justice aux justiciables .Cette année le thème retenu pour les 12e JPO est : « La contribution de la justice à la sécurité au Burkina Faso ».Le deuxième adjoint au maire de la commune de Banfora Siaka Soulama, a dans son allocution souhaité la bienvenue à tous et formuler des vœux de réussite pour ces JPO. Avant de terminer ses propos, il a sollicité pour la présence d’un huissier à la justice de Banfora.

Bissiri Joseph Sirima, député à l’Assemblée nationale et l’un des parrains de ces journées a au nom des parrains profité exprimer sa joie et toute sa reconnaissance au ministre de la justice et à l’ensemble de la famille judiciaire. A travers le thème, il a noté que la justice n’a de sens que lorsqu’elle contribue à la sécurité du pays dont elle est gage de paix, de stabilité et favorise la cohésion sociale.

Le ministre de la justice, René Bagoro a quant à lui demandé une minute de silence pour les hommes de la justice et les FDS qui nous ont quittés. Pour les doléances, il a signifié qu’il a pris bonne note. Dans son interview, le ministre a fait savoir que depuis 2016, plusieurs réformes ont été entreprises surtout au plan pénal afin d’intégrer de nouvelles situations qui constituent d’infractions. Aussi, que certaines techniques spéciales d’enquête ont été introduites suite au terrorisme.

Après la cérémonie de lancement, le ministre et toute sa délégation ont procédé à des visites de stand au palais de justice de Banfora et à la maison d’arrêt et de correction d’où une remise de don composé de balais, savons et autres.

Aristide Nombré (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.