Vous êtes vaincus sur le front interreligieux !

0
Vous-êtes-vaincus-sur-le-front-interreligieux

Le dimanche 12 mai, jour de culte, une maison de Dieu, l’église catholique de Dablo dans le Centre nord du pays était la cible d’individus armés. Six fidèles dont le prêtre qui célébrait la messe ont été exécutés.

Dimanche 28 avril dernier, jour de culte, une église protestante dans le village de Silgadji, au Sahel, était attaquée par un groupe de terroristes. L’attaque a fait 6 morts parmi les fidèles dont le pasteur. En février dernier, le père César Fernandez de la congrégation de Saint François de Salles était abattu dans le centre-est du pays. Paix à leurs âmes ! Que Dieu Tout Puissant, le clément et miséricordieux les accueille dans son paradis. En Mars dernier, l’abbé Joël Yougbaré, curé de Djibo, dans le Sahel burkinabè était enlevé et on est toujours sans nouvelles du prélat.

Les douloureux évènements survenus à Dablo au lendemain du lancement d’une manœuvre d’envergure dénommée Ndofou (déraciner en fulfulde) dans le nord noircissent un tableau déjà dramatique mais sont loin d’altérer le moral de nos troupes. Ces violences qui interviennent quelques jours après la libération de 4 otages étrangers, opération qui a vu la participation de soldats burkinabè doivent renforcer notre foi de décimer ces bandes armées criminelles qui endeuillent notre pays.

Notre nation connait des heures sombres et affronte aujourd’hui sa pire crise. Ceux qui pensent que la violence interreligieuse peut prospérer dans un pays comme le Burkina ont manqué lamentablement leur destination. Le Faso est un pays laïc, où chrétiens et musulmans fraternisent dans un vivre-ensemble harmonieux et unique. Vouloir entretenir des tensions religieuses pour arriver au pouvoir est une malédiction !


Ag Ibrahim MOHAMED

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.