SONATUR : Les détenteurs de parcelles dans la zone A de Ouaga 2000 ont jusqu’à la fin de l’année pour mettre en valeur leur terrain

0
La SONATUR et le Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme ont animé une conférence de presse conjointe ce jeudi 6 septembre 2018 à Ouagadougou. Cette rencontre avec les Hommes de médias a eu pour objectif de donner plus de précision par rapport à leur communiqué dans lequel il est demandé aux détenteurs de parcelles dans la zone A de Ouaga 2000 de procéder à la mise en valeur de leur terrain avant la date du 31 décembre 2018.
Le jeudi 06 septembre 2018, nombreux étaient les Hommes de médias réunis en cadre d’échange avec le directeur générale de la SONATUR et le Secrétaire général du Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme. Objectif : apporter plus de précision par rapport au communiqué afin d’éclairer la lanterne des citoyens plus précisément les détenteurs de parcelle dans la zone A de Ouaga 2000.« Aujourd’hui, les zones SONATUR sont des zones d’aménagements spéciaux qui ont été réalisé pour permettre un type d’aménagement en matière d’habitation » a révélé Léon Paul Toé, secrétaire générale du Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme.

Ensuite, il poursuit que dans son ministère, il y a également des zones qu’on appelle cité relais et que les gens peuvent témoigner de la mise en valeur de ces zones également. C’est pourquoi, il a affirmé qu’il est important pour eux de revoir l’ensemble de la chaine. « Dans la mise en œuvre du programme de construction de logement, on se rend compte que si les espaces déjà dégagé comme parcelles dans nos villes étaient mis en valeur cela allait influencer sérieusement sur l’offre de logement dans notre pays » a soutenu Léon Paul Toé.

Par ailleurs, il a signifié que cette dynamique générale du ministère veut apporter plus d’éclaircissement pour qu’à terme les aménagements déjà réalisés soient des endroits qui ajoute un plus à la physionomie des villes.
« Le communiqué au niveau de la SONATUR pour donner un délai du 31 décembre à tous les attributaires qui sont au niveau du site A de Ouaga 2000, de prendre des disposition pour mettre en valeur leurs parcelles » a laissé entendre Soabou Diallo, directeur général de la SONATUR. Et de renchérir : «  1997- 2018, cela fait près de 21 ans. Le ministère de l’habitat à sa politique d’aménagement en matière d’habitat et la SONATUR en tant que société d’état doit s’inscrire dans cette dynamique de politique générale afin de pouvoir une cohérence d’ensemble en matière d’aménagement au niveau du pays ». Il est important que ces parcelles soient mises en valeurs

Des résultats de l’étude

A cet effet, une étude a été conduite en 2017, sur un échantillon de la zone A de Ouaga 2000 par le ministère et les résultats sont révélateurs : sur 4281 parcelles à usage d’habitation dégagées, 1403 n’étaient mise en valeur. Soit 32,77%. Et sur un total de 1431 parcelles de commerce, seulement 195 ont été mise en valeur soit 45,24%. Il est donc important que nous puissions avoir une politique d’aménagement cohérente pour permettre aux populations de vivre en quiétude, de vivre dans de bonnes conditions.

Que dit la loi ?

« La loi donne cinq ans pour mettre en valeur une zone à usage d’habitation. Si le détenteur de parcelle ne respecte pas les délais prescrit par la loi, un an avant l’expiration, il doit écrire pour demander une prorogation de délai » a affirmé le SG. Par ailleurs il a signifié que le but de cette opération est de poussée les gens à investir. « Celui qui a acheté et ne peux pas mettre en valeur, n’a qu’à désisté simplement. Maintenant en fonction des règles de commerce on vend et on fait un retrait » a-t-il clôt.

Notons que la mission principale de la SONATUR est d’acquérir des parcelles, de les commercialiser mais aussi de veiller à leurs mises en valeur.

Wendemi Annick KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.