SITUATION POLITIQUE : Paul Kaba Thiéba échange avec les membres du CFOP

0

Dans le cadre de sa concertation avec l’ensemble des couches de la société, le Premier ministre a rencontré une délégation du chef de file de l’opposition (CFOP) ce jeudi 20 septembre 2018 à Ouagadougou. Ils ont échangé sur la situation nationale et singulièrement sur la situation sécuritaire.

« La situation politique touche l’ensemble des Burkinabè et les membres des partis de l’opposition sont aussi concernés. Chaque fois que le Burkina Faso est attaqué, les partis politiques de façon unie ou séparée font une déclaration pour déplorer cette situation et appeler à l’union nationale. » a fait savoir le porte-parole de la délégation des membres du CFOP, Me Gilbert Ouédraogo. Et le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba, de renchérir que lorsque la patrie est en danger, les enfants du pays doivent discuter pour trouver des solutions à ses problèmes.

Selon le porte-parole, les membres du CFOP ont réagi par rapport au point sécuritaire donné par le gouvernement en apportant des contributions. Parlant des contributions, il s’agit des propositions et des suggestions qui ont été formulées. « Le gouvernement est très rattaché à ces propositions constructives qui lui ont permis d’améliorer sa résilience relativement aux attaques dont la population est victime » a fait savoir Paul Kaba Thiéba. Ainsi, le Premier ministre se dit être satisfait au regard du fond et de la forme des discutions et des échanges qu’ils ont tenus lors de cette rencontre.

« Nous sommes d’une même patrie et cela nous oblige à avoir une même unité d’action et à être solidaires », a indiqué le président de ADF/RDA. Qui ajoute que « nous devons travailler à apporter des réponses aux préoccupations afin d’appuyer les forces de défense et de sécurité ». Pour le président du parti de l’éléphant, « nous devons travailler aussi à améliorer la communication de telle sorte que cette communication permette à tous les Burkinabè de se sentir appelés à travailler pour l’unité de notre pays ». Pour lui, nous devons éviter toute communication qui aura tendance à diviser les Burkinabè.

Le CFOP a par ailleurs signalé au chef du gouvernement que dans le cadre de ses activités, il a appelé ses militants à apporter leurs contributions le 29 septembre prochain pour soutenir les FDS afin de montrer l’adhésion et le soutien de l’opposition à cette lutte pour la préservation de la patrie et surtout la solidarité avec les FDS.

Saaniayouor KPODA (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.