Situation nationale : le M-21 monte au créneau

0
Situation-nationale-le-M-21-monte-au-crénau
Le Mouvement M21 a animé un point de presse ce jeudi 11 juillet 2019 à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence est de lancer l’appel du “11 juillet ” à la convergence politique.

Tout en peignant la situation de l’État en noir, Marcel Tankoano, président du M21 a lancé un appel aux syndicats ,aux différentes autorités face aux chaos dans lequel le Burkina Faso est plongé. En effet, terrorisme, modification du code pénal, division au sein du Congrès pour la Démocratie et le Progrès(CDP) sont entre autres les points autour desquels les échanges se sont déroulés. Selon Marcel Tankoano, il règne plus d’incivisme au sommet de l’État. Aussi il argue que :« la gouvernance actuelle est l’accomplissement de la cacophonie malheureuse , le regain de la corruption, du népotisme oligarchique et des détournements à ciel ouvert des maigres deniers publics ».

En ce qui concerne les différentes attaques terroristes, Marcel Tankoano s’insurge contre ce qu’il qualifie de “ silence du gouvernement ”. Et de marteler:« les Burkinabé sont devenus des réfugiés sur leur propre terre évitant d’être pris entre deux feux. En deux semaines nous sommes à plus de 27000 déplacés de la commune de Barsalogho vers Ouagadougou ». Le M-21 est revenu sur la modification du code pénal. Pour lui, le vote de cette loi ne fera que mettre en cause la liberté d’expression sous toutes ses formes et le droit à l’information pour les citoyens. Enfin, le président du M21 appelle le peuple à la vigilance et au discernement face au danger de la passion et de l’extrémisme.

Wendemi Annick KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.