Sécurisation du Faso : une réplique vigoureuse s’impose !

0

Les attaques répétées ont suffisamment endeuillé le pays et créé la psychose auprès des populations locales. Nous rendons hommage aux soldats tombés en martyrs sur le champ de bataille en défendant leur patrie et leurs concitoyens. Le seuil critique est atteint. Nous devons apporter une riposte cinglante à cette pieuvre maléfique qui tente de déstabiliser notre pays. Nous attendons des frappes en représailles aux actes lâches et barbares qui ont coûté la vie à nos vaillants ‘’boys’’.

Notre pays a le devoir de prendre son destin en main en nettoyant les forces des ténèbres. Vu la gravité de la situation, les burkinabè gagneraient à mettre de côté les clivages politiques, enterrer les querelles intempestives, taire leurs divergences, le temps de neutraliser les assaillants et pacifier les frontières. Dans cette épreuve, nous devons restés unis avec toute la sérénité nécessaire et galvaniser nos troupes.

Le gouvernement doit communiquer sur l’évolution de la situation. Des moyens sont déployés pour sécuriser les populations. Cette guerre se joue aussi au plan médiatique pour ne pas laisser la rumeur prendre le dessus. Il nous faut tirer les leçons de nos défaillances, et rechercher les causes profondes de nos dysfonctionnements. Toutes les couches de la société sont à mettre à contribution pour renforcer la vigilance et la surveillance.

Ne soyons pas crédules, en se débarrassant d’un mal qui nous rongeait durant 27 ans et qui nous a légué des généraux d’opérette, tout notre système sécuritaire est à repenser.

Ag Ibrahim Mohamed

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.