Salon national de l’emploi : une vitrine pour accroitre l’employabilité des jeunes

0
le-presiidium-a-ouverture-du-salon

La première édition du salon national de l’emploi se tient à Ouagadougou du 25 au 27 novembre 2019. L’objectif de ce salon est de créer un cadre d’échanges entre les chercheurs d’emploi et les employeurs afin d’offrir des opportunités de recrutement de plus de 500 jeunes.

Une enquête de l’institut national de la statistique et de la démographie, a révélé que le taux de chômage au Burkina Faso est passé de 1, 9% à 4,7% de 2015 à 2018 .C’est donc dans le but de résoudre la problématique de l’emploi des jeunes que le salon national de l’emploi a été initié au profit des jeunes. En effet, après le salon national de l’emploi de Bobo-Dioulasso, déroulé du 21 au 23 novembre dernier, c’est au tour de Ouagadougou d’abriter son salon. Placé sous le thème : « Employabilité des jeunes au Burkina Faso : la contribution du secteur privé à la promotion d’emplois durables et décents et la mise en place d’un dispositif de formation à la demande des entreprises », ce salon ambitionne de faciliter l’employabilité de près de 25500 jeunes.

Par ailleurs, le Ministre de la Jeunesse et la Promotion de l’Entreprenariat des Jeunes, Salifo Tiemtoré confie que la problématique de l’emploi, particulièrement celle des jeunes est devenue au fil du temps une préoccupation majeure susceptible de saper les efforts du développement du Burkina Faso. Il soutient par la suite que les statistiques révèlent qu’environ 150.000 nouveaux demandeurs arrivent chaque année sur le marché du travail. C’est fort de ce constat qu’un salon national de l’emploi a été initié afin de permettre aux jeunes sans emploi d’avoir de l’emploi mais aussi d’augmenter l’employabilité de ses jeunes. En d’autres termes, le ministre explique que ce salon est aussi le cadre pour les jeunes de recevoir une formation à la demande des entreprises. Car dit-t-il, « la formation des jeunes ne correspond pas au marché de l’emploi. C’est pourquoi nous passons par d’autres méthodes pour faciliter leur insertion dans le milieu de l’emploi ».

Il faut dire que ce salon est une véritable opportunité d’emploi et de stage pour les jeunes. Et le Ministre de la jeunesse de dire qu’avant même la fin de ce salon, le ministère a déjà eu auprès de ces partenaires près de 536 postes d’emploi et 2436 postes de stage. Du reste Coris Bank promet 200 postes d’emploi et 300 postes de stage aux jeunes en 2020.

Flore KINI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.