Salon international « Business on Technology  » : la technologie au service du développement

0
Salon-international-Business-on-Technology-la-technologie-au-service-du-développement

UniCom SA a procédé le jeudi 14 mars 2019 à Ouagadougou, à l’ouverture officielle du salon international Business on Technology. Ce salon vise à accompagner les différentes structures dans leur croissance par le biais des techniques de pointes.

Le salon international Business on Technology est un cadre à travers lequel plusieurs structures en affaire se rencontrent. L’objectif de ce salon est de trouver une solution de rencontre physique ou à distance pour le développement des affaires. En effet, en sa deuxième édition, ce salon a mobilisé plusieurs acteurs du domaine de l’agro-alimentaire et de l’énergie renouvelable en un seul lieu avec comme point commun, l’émergence des affaires à travers les nouvelles techniques de l’information et de la communication. « Nous avons développé cette technologie afin qu’elle serve de solution de mise en relation des affaires. Cela permettra aux participants présent à ce salon ainsi que ceux à distance de rentrer en contact avec d’autres du monde entier soit pour avoir du financement, faire des commandes ou vendre des marchandises » . A en croire Abdoul Salam Ouédraogo, initiateur du dit salon, il est un cadre propice pour traiter des affaires soit physiquement ou à distance.

Pour se faire, UniCom SA s’est investi dans le développement du réseau U-Business, par la création d’un cadre dynamique de renforcement de réseau. Il est un réseau basé sur les technologies de pointes, permettant à une personne qui a un besoin et une autre qui a la solution de se rencontrer pour conclure un accord. Et ce dans la satisfaction totale et durable des deux parties. C’est cela, l’opportunité que le salon international Business on Technology offre aux acteurs de l’agro-alimentaire et de l’énergie renouvelable.
Par ailleurs la directrice générale de la promotion de l’entreprise, représentant le ministre du Commerce et de Hubert Kabore, chargé de mission du ministère de l’énergie, ont respectivement jeté un regard satisfaisant sur cette initiative. » Déjà avec ce que nous voyons à ce salon on ne peut qu’être satisfait. Nous voyons que ce salon offre des solutions en terme de rencontre et de commercialisation et nous ne pouvons qu’encourager cela  » a relevé Mariam Ouédraogo , Directrice Général de la promotion des entreprises Quant à Hubert Kabore, chargé de mission du ministère de l’Energie, il a signifié que « nous encourageons cette initiative car visant le domaine de l’énergie renouvelable , cela permet de faire la promotion de ce domaine ».


Flore KINI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.