Burkina Faso : Installation d’un parc solaire à vocation régionale de 150mw

0
Parc-solaire-régional-Burkina

La Société nationale burkinabé de l’électricité (SONABEL), avec l’appui de West African Power Pool (Wapp), a procédé le jeudi 14 mars 2019 à Ouagadougou, au lancement officiel des études de faisabilité du projet parc solaire à vocation régionale. Ces études devront identifier et préciser les choix et les options techniques à mettre en œuvre pour ce projet. Selon le ministre de l’énergie, Bachir Ismaël Ouédraogo, l’objectif de ce projet est de parvenir à une interconnexion des pays de la sous-région et par la suite en un marché d’énergie.

Dans sa nouvelle politique énergétique, le Burkina Faso accorde une place de choix à l’énergie solaire. C’est pourquoi depuis quelques années, le pays s’est lancé dans la construction de centrales solaires, afin de réduire son déficit énergétique. Ainsi, après la réalisation de la centrale solaire de Zagtouli, un important programme de production solaire dénommée ‘’yeleen’’ doit couvrir plusieurs localités du pays. Aujourd’hui, grâce au soutien de la banque mondiale et West African Power Pool, un grand projet solaire à vocation régional est en phase de maturité. Il s’agit du parc solaire à vocation régional, très capital pour le Burkina Faso, mais aussi pour les autres pays de la sous-région. Le cabinet INTEC , est celui qui a été retenu pour conduire les études de faisabilité du projet. Ce projet devra favoriser l’interconnexion des pays et par la suite créer un marché de l’énergie.

Estimé à une capacité de production de 150mw à terme, cette puissance sera portée à 300 mW, conformément au plan directeur de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO). Pour le ministre de l’énergie, Bachir Ismaël Ouédraogo, ce projet viendra soulager les populations et permettra également à l’Etat Burkinabé de mettre fin à ses subventions onéreuses dans le secteur de l’énergie. « Ce projet est très important pour notre pays, car il permettra non seulement au Burkina Faso d’atteindre l’autosuffisance en énergie solaire, mais aussi de devenir un marché régional de l’électricité » a déclaré le ministre.

Le WAPP, à travers la voix de son secrétaire général, KI Siengui Apollinaire, se dit prêt pour accompagner le projet jusqu’à sa réalisation effective. « Je voudrais vous rassurer que le WAPP, reste entièrement à votre disponibilité jusqu’à la réalisation effective du projet » a laissé entendre le secrétaire général.

Michel Caboré (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.