Riposte COVID-19 : le Conseil Régional de la Jeunesse en ordre de bataille

0
Riposte -COVID-19 -le Conseil- Régional -de -la –Jeunesse- en- ordre- de -bataille

Une équipe du Conseil Régional de la Jeunesse du Centre (CRJC) conduite par son président, a pris d’assaut le marché de laarlé de Ouagadougou ce vendredi 24 avril 2020. Objectif, sensibiliser les commerçants au respect des consignes afin de briser la chaine de contamination du corona virus dans ce marché.

Depuis le 9 mars 2020, date à laquelle le Burkina Faso a enregistré ces premiers cas confirmés du corona virus, une bactérie de mesure a été mise en place pour briser la chaine de contamination. Parmi ces mesures, figure celle du Conseil National de la Jeunesse (CNJ) dénommée « Bataillon 2020 » qui entent mettre l’accent sur la sensibilisation. C’est pour mettre sa main dans la pâte et faire de cette initiative un succès, que le Conseil Régional de la Jeunesse du Centre (CRJC) a entrepris des actions de sensibilisation et de remise de matériel de protection à plusieurs marchés et yaars de la ville de Ouagadougou.

Ce vendredi 24 avril 2020, l’équipe de Fabrice Sawadogo président du Conseil Régional de la jeunesse du Centre a déposé sa valise au marché de Laarlé. Ils ont d’abord procédé à une remise de matériel composé de lave main, de cache nez, de solution hydrologique aux responsables des commerçants de ce marché. A l’issue du don, place à la sensibilisation. L’équipe a sillonné les différentes allées du marché pour rappeler aux commerçants les consignes à respecter pour ne pas contracter la maladie à corona virus. « Évitez les attroupements, lavez-vous régulièrement les mains avec du savon, portez toujours le cache-nez », c’est le message principal livré aux commerçants.

Riposte -COVID-19 -le Conseil- Régional -de -la –Jeunesse- en- ordre- de -batailleMichel Ramdé, Secrétaire Général de l’association des commerçants du marché de Laarlé, a félicité la délégation du Conseil Régional de la jeunesse du Centre pour cette initiative. « Ce don vient à point nommé car ça va nous permettre de mieux respecter les gestes barrières » a-t-il dit. A en croire Fabrice Sawadogo, en plus de Laarlé, d’autres marchés de la ville de Ouagadougou vont bénéficier des actions de sa structure. Pour y arriver, plus de 200 jeunes sont mobilisés.

M’pempé Bernard HIEN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.