Région du centre-sud : Plus de 800 femmes dépistées du cancer du col de l’utérus

0
Plus-de-800-femmes-dépistées-du-cancer-du-col-de l’Utérus
Association Stop Cancer du Col de l’utérus du Burkina Faso avec l’appui de l’ONG JHPIEGO a organisé les 23 et 24 mai 2019 à Tiébélé dans la Province du Nahouri, une campagne de dépistage du cancer du col de l’utérus. Parrainée par l’honorable député à l’assemblée nationale Elise ILBOUDO/Thiombiano, cette campagne a été initiée par madame Pruess/WOUROUGOU Bienvenue, conseillère technique de la Commune de Ouagadougou.

Cette campagne de dépistage du cancer du col de l’utérus a pour but de promouvoir la santé et le bien être de la femme de la commune de Tiébélé. Prenant la parole le député Maire de Tiébélé Joël Atahougue Aoué et la coordonnatrice départementale des femmes Martine Koutianbga ont tous salué la promotrice et ses partenaires pour cette campagne, car la santé de l’homme et de la famille dépend de la santé de la femme. Ils ont invité les fils et filles de la Commune de Tiébélé à suivre l’exemple de Madame Pruess/Wourougou Bienvenue en organisant des activités dans le domaine de la santé ou dans d’autres domaines.

Pour la promotrice, la question de la mère et de l’enfant est une préoccupation pour tous. Et travers cette campagne de dépistage, elle veut apporter sa petite contribution pour le bien-être des populations car le gouvernement à lui seul ne peut pas tout faire. Il faut que les associations et les individus s’engagent pour accompagner les actions de développement dans leurs localités respectives. La promotrice a reçu la visite du président par intérim du Mouvement du Peuple et du Progrès (MPP) Simon Compaoré venu saluer et encourager « les efforts d’une dame battante qui ne cesse d’apporter sa contribution pour le bien-être des populations et les femmes en particulier ».
Apres deux jours d’activités l’équipe du Pr Jean Lankoandé a pu consulter et examiner 875 femmes. Des cas de lésion précancéreuse ont été pris en charge sur place et les cas graves ont été référés à Ouagadougou.

Hamidou K. OUENA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.