Province de la Kossi : une micro finance au service des pauvres à Nouna

0
Province-de-la-Kossi-une-micro-finance-au-service-des-pauvres-à-Nouna
Né de la volonté des structures de l’Eglise et soucieux du bien-être en général des populations, le Groupement d’accompagnement à l’investissement et à l’épargne GRAINE, a procédé à l’ouverture d’un guichet de micro finance. L’Objectif est d’être proche des populations pour les accompagner dans l’atteinte de leur besoin de réalisation en tant qu’humains. Après plusieurs localités du Burkina, c’est au tour de Nouna d’avoir son guichet.

Ce sont au total 22 guichets GRAINE Sarl qui sont disponibles à travers le pays. Nouna, chef-lieu de la province de la Kossi, vient de disposer de son guichet. Longtemps souhaitée, c’est avec joie que les autorités de la province, du diocèse de Nouna et les usagers de micro finance ont accueilli cette ouverture. Ouvert à tous sans distinctions de sexe ni de religion, la particularité de GRAINE réside dans son esprit envers la solidarité. Les groupes de solidarité sont d’une aide favorable aux femmes qui n’ont rien et qui veulent travailler pour se construire. En effet, GRAINE Sarl n’a pas besoin d’une épargne ni d’une garantie matérielle préalable pour octroyer le crédit à ces femmes ou aux groupes de femmes.

Eléonore Marie Céline Compaoré, Directrice de GRAINE Sarl explique le mode d’octroi de crédit aux femmes : « Nous avons comme méthodologie, d’organiser les femmes en groupe de solidarité. L’idée est de faire promouvoir la solidarité entre les femmes, entre leurs familles et leur communauté. L’adhésion est de 2 500f par individu. Pour les groupes, une formation préalable est dispensée aux membres d’abord afin de leur permettre de mieux comprendre l’activité qu’ils mèneront, le fonctionnement de GRAINE et comment mener leurs activités génératrices de revenus » a laissé entendre Eleonore Compaoré. Au moment de l’institution de la GRAINE, une étude ayant été menée a démontré que si la femme a une autonomie financière, elle se prend en charge et contribue au bien-être de sa famille, donc au bien-être de la communauté. Les hommes ne sont pas en reste. Ils sont là pour encadrer les femmes et pour les accompagner. Mais pour l’heure, la femme reste la cible principale de GRAINE Sarl.

Quant à Monseigneur Joseph Sama, Evêque du diocèse de Nouna, il a félicité GRAINE Sarl pour son effort quotidien à œuvrer pour le développement et l’épanouissement de la femme. Il a par ailleurs invité les populations de la province surtout les femmes à s’adhérer massivement afin que la nouvelle structure financière qui vient de s’enraciner dans le diocèse puisse porter des fruits au bonheur de l’ensemble des populations de la Kossi.

Issa KOLGA (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.