Promotion des produits agro-alimentaires :Les ‘’JPAK’’ ou la vitrine offerte aux producteurs

0
Un des meilleurs producteurs recevant son prix

La place de la nation de Koudougou a abrité du 2 au 6 Avril 2019, la quatrième édition des journées promotionnelles des produits agricoles et agro-alimentaires de Koudougou (JPAK). Tribune de valorisation des potentialités issues du secteur primaire de  la région du Centre-Ouest, cette activité a permis de récompenser les meilleurs exposants. L’édition a été ponctuée par une rue marchande, un forum, une foire d’exposition des produits et une compétition entre les exposants.

 

« Employabilité des jeunes et des femmes dans les secteurs porteurs du monde rural : contraintes, défis et perspectives », c’est sur ce thème que l’Association pour la Promotion de la Femme et de l’Enfant (APFE) a tenu la quatrième édition des journées promotionnelles des produits agricoles et agro-alimentaires de Koudougou (JPAK). Ce thème développé au cours d’un panel a mis en lumière les activités de transformation des produits locaux ; toute chose qui augure, selon les organisateurs, des lendemains meilleurs pour les jeunes et les femmes en matière d’employabilité. C’est le samedi 6 Avril 2019 que la cérémonie de clôture de cette quatrième édition des JPAK est intervenue. Elle a permis de récompenser les lauréats du concours de l’innovation agro-alimentaire et les projets innovants des futurs entrepreneurs agricoles, qui voient en l’agriculture un gisement à exploiter. Les récompenses composées en grande partie de matériels et d’équipements d’une valeur d’environ six millions de francs CFA ont été possibles grâce au ministère de l’agriculture.

La promotrice des JPAK, Mme Nabi/Kaboré ZalissaL’édition fut un succès, à entendre la promotrice des JPAK, Mme Nabi/Kaboré Zalissa, car elle a honoré ses engagements qui étaient de faire la promotion des produits agricoles et de permettre d’exposer et de vendre les produits issus de la transformation locale. Elle va plus loin en ajoutant que ce rendez-vous a donné l’occasion aux producteurs et aux exposants d’être coaché tout le long de la foire et de se faire des opportunités d’affaire. Venus présenter le savoir-faire de la région, la centaine d’exposants était issus majoritairement des groupements et associations féminins intervenant entre autres dans le maraichage, l’élevage et la transformation des produits forestiers non ligneux. Véritable cadre de rencontre B to B, ces JPAK cinq jours durant ont permis aux exposants d’échanger et de nouer des relations d’affaire avec les structures d’appui et institutions financières, les organisations professionnelles, les chercheurs agroécologiques, les partenaires techniques et financiers, les acteurs de l’environnement et ceux des ressources animales et halieutiques.

 

 

Profitant de l’occasion, le président de la cérémonie, Seydou Zagré, directeur de cabinet de la présidence du Faso, a exhorté les producteurs à l’union et à la mutualisation de leurs moyens : « Il faut qu’ils apprennent à se parler pour renforcer leurs capacités mais aussi pour améliorer leurs rendements. Ils pourront ainsi s’insérer dans des circuits qui leur permettront de mieux transformer et de mieux écouler leurs produits. Ce n’est que de cette manière qu’ils surmonteront les difficultés pour que chacun vive décemment de ce qu’il fait ».

 

Aziz KABORE (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.