PROMOTION DE LA BONNE GOUVERNANCE: des ateliers de sensibilisation et d’information sont prévus courant octobre

0
Le présidium lors de la rencontre

Le ministère de la Fonction Publique du Travail et de la Protection sociale a tenu une rencontre le 12 octobre 2018 à Ouagadougou marquant l’ouverture de la campagne de sensibilisation et d’information sur le Plan d’Action national du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO) et la Stratégie Nationale de Promotion de la bonne Gouvernance (SNPG). Objectifs ; faciliter l’appropriation de la Stratégie nationale de promotion de la bonne gouvernance et de vulgariser le plan d’action du partenariat pour un gouvernement ouvert

L’Etat burkinabè veut faire de la promotion de la bonne gouvernance son cheval de bataille. D’où le lancement d’une campagne nationale de communication sur la stratégie nationale de promotion de la bonne gouvernance et le plan d’action national pour le partenariat pour un gouvernement ouvert ce vendredi 12 octobre 2018 à Ouagadougou. Le but de cette rencontre est de faciliter l’appropriation de la stratégie nationale de promotion de la bonne gouvernance (SNPG) et de vulgariser le Plan d’action national du Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO), a indiqué le représentant du ministre en charge de la fonction publique, Issa Sibiri, par ailleurs, gouverneur de la région du Centre. Pour ce faire, il est prévu en collaboration avec les acteurs de la société civile, l’organisation d’ateliers de sensibilisation et d’information dans les régions du 15 au 17 octobre 2018.

La bonne gouvernance est perçue comme la saine gestion des affaires publiques avec la participation des populations à la prise de décisions en vue du renforcement de l’Etat de droit. Afin de promouvoir cette bonne gouvernance, le gouvernement burkinabè a adhéré au Partenariat pour un gouvernement Ouvert (PGO) en décembre 2016. Cette adhésion s’est matérialisée par l’adoption en octobre 2017 d’un Plan d’Actions PGO qui couvre la période 2017-2019. Il faut noter que le « Gouvernement Ouvert » est une nouvelle forme de collaboration entre les acteurs publics et la société civile afin de trouver des solutions conjointes aux grands défis démocratiques auxquels les Etats font face. Ledit plan 2017-2019 du PGO élaboré en concertation avec la société civile comporte treize (13) engagements répartis autour de cinq (05) thématiques à savoir, entre autres, le renforcement de la démocratie, des droits humains et de la justice, l’amélioration de l’efficacité de l’administration publique.

bonne gouvernance : des ateliers de sensibilisation et d'information sont prévus courant d'octobre

Aussi, la promotion de la bonne gouvernance au Burkina Faso s’est matérialisée également par l’adoption en novembre 2017 de la stratégie nationale de promotion de la bonne gouvernance (SNPG) qui couvre la période 2018-2027. Cette stratégie vise à promouvoir les principes de la bonne gouvernance dans la conduite des actions de développement. Pour atteindre son objectif, selon le secrétaire permanent de la Modernisation de l’Administration et de la bonne Gouvernance, Jacques Sosthène Dingara, quatre (04) axes ont été définis.Il s’agit entre autres, la promotion de la primauté du droit, la promotion de la transparence et de la responsabilité, le renforcement de la participation et de l’équité, la lutte contre la corruption et la promotion de la performance de l’administration.

En rappel, le partenariat pour un gouvernement ouvert est une initiative internationale multipartite lancée en 2011 qui vise à promouvoir la transparence de l’action publique, à améliorer la participation citoyenne et à combattre la corruption dans un esprit de collaboration avec les acteurs non étatiques, les organisations de la société civile et les médias.

Saaniayouor KPODA (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.