Présidentielle en RDC: «Moïse Katumbi rentrera… avant le 8 août»

0
Moïse Katumbi, va renter en RDC pour déposer sa candidature à la présidentielle d’ici le 8 août prochain. Voilà ce qu’annonce l’entourage de l’ex-proche de Joseph Kabila. Car, pour ses avocats, plus rien ne s’oppose à son retour.
Les deux procédures judiciaires qui visent Moïse Katumbi sont suspendues. La première (pour trahison) doit reprendre en octobre, l’autre pour spoliation de biens immobiliers doit être rejugée en appel.
Enfin, pour ce qui est des accusations de nationalité italienne formulées par les autorités, le porte-parole de Moïse Katumbi, Olivier Kamitatu, explique que la justice italienne a statué : Moïse Katumbi n’a jamais eu la nationalité italienne.
« La réponse a été très claire, nous explique Olivier Kamitatu, Moïse Katumbi n’a jamais été enregistré dans l’Etat civil italien et cette réponse a été validée par le tribunal et par le procureur de la République de Milan.
Toutes les affaires judiciaires à charge de Moïse Katumbi se sont révélées être des mascarades et Moïse Katumbi rentrera en République démocratique du Congo dans le délai prescrit par le calendrier électoral, donc avant le 8 août. Et si d’emblée il était arrêté lors de son arrivée en République démocratique du Congo – dans son pays -, cela relèverait de l’arbitraire pur et simple et non pas de la loi.
En tant que citoyen il a droit à être protégé par les institutions. S’il était arrêté, cela relèverait simplement de la responsabilité personnelle de Joseph Kabila ».
Le dossier Moïse Katumbi est «bidon, c’est une mascarade»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.