Marche intégrative 2019: Arouna Traoré appelle à l’intégration des peuples

0
marche-paix-arouna-traoré-burkina
Pour l’intégration des peuples et la préservation de l’environnement dans l’espace Sikasso – Korhogo – Bobo, Arouna Traoré dit le marcheur avec son équipe composée de trois personnes ont entamé une marche sur une distance de 825 km afin de transmettre leur message.

 

C’est le 1er août 2019 à Orodara, chef lieu de la province du Kénédougou, que Arouna Traoré dit le marcheur et son équipe ont débuté leur marche afin de lancer un message sur l’environnement et l’intégration des peuples. Après Toussiana dans le Houet, les marcheurs sont arrivés à Banfora le samedi 3 août 2019 et c’est dans la matinée du dimanche 4 août qu’ils ont repris la route pour Niangoloko et la côte d’Ivoire.

Pour Arouna Traoré dit le marcheur, cette marche a été initiée pour promouvoir le vivre ensemble, la tolérance pour rehausser la solidarité, l’hospitalité africaine et aussi prévenir les uns et les autres sur les questions de la préservation de l’environnement. A terme, cette marche permettra à l’initiateur et son équipe de parcourir trois pays à savoir le Burkina Faso, la Côte d’ivoire et le Mali. « Ensemble préservons l’environnement » tel est le thème de la marche.

En ce qui concerne le coût de cette activité, le promoteur a laissé entendre que l’année passée, il a dépensé 137000frs pour 630 km entre Orodara – Manega en dix-neuf jours. Pour cette année avec 825 km et l’équipe qui le suit, il a déjà évalué mais il préfère garder les chiffres. La distance moyenne de la marche par jour est de 50 km.

La marche de l’année dernière, lui a valu le prix d’ambassadeur de la paix par les artistes burkinabè et une nomination par maître Titinga Paceré.

 

Aristide Banfora (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.