Marché de Manga : bilan mitigé du respect des mesures barrières

0
Marché-de-Manga-bilan mitigé-au-respect-des-mesures-barrières

Le marché de Manga, fermé le 20 mars 2020 à cause de l’épidémie de la Covid 19, a repris ses activités le mardi 28 avril. Les autorités régionales avec à leur tête la gouverneure Josiane Kabré sont allées, ce mercredi, s’imprégner de l’attitude des commerçants vis-à-vis des mesures barrières édictées.

Le respect d’un certain nombre de mesures dont la distance les uns des autres d’au moins un mètre, le port de cache-nez, l’utilisation des gels hydro-alcooliques et le lavage des mains à l’entrée du site a été, entre autres, la condition pour la réouverture du marché central de Manga, le 28 avril 2020. 24 heures après, les autorités régionales en visite sur les lieux, ont fait un constat mitigé de la situation.

Si certains commerçants se sont conformés aux différentes règles, d’autres par contre restent encore indifférents face à des recommandations comme le port de masques. Les raisons avancées sont leur indisponibilité, la cherté de leur prix et les problèmes respiratoires qu’éprouvent certaines personnes en les utilisant.

Toutefois, il a été donné aux visiteurs de constater que le lavage des mains au savon avant l’accès au marché est effectif. Des kits de lavage des mains ont été disposés à la porte d’entrée principale du marché et des équipes y assurent le respect de la mesure par tous.

Dans les échanges que la gouverneure Josiane Kabré, a eu avec les commerçants, elle a invité les usagers du marché à plus de discipline individuelle et collective pour permettre de venir à bout de la pandémie. « Le respect des mesures est la seule alternative pour l’heure pour venir à bout du coronavirus », a insisté la gouverneure auprès de ses interlocuteurs.

Marché -de Manga-mesures-barrières-pas-totalement-respectéesLes commerçants pour leur part ont assuré qu’ils vont se montrer désormais plus respectueux des mesures. La présidente de l’Association des commerçants de la commune de Manga, Bouda Béatrice, a confié que des dispositions ont également été prises dans ce sens. « Nous avons des équipes qui vont se relayer pour la sensibilisation et il y’a des structures associatives qui nous accompagnent. Nous sommes convaincus que dans les jours à venir le respect de toutes les mesures sera une réalité au marché de Manga », a-t-elle fait savoir.

Largo Mamdi (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.