Les témoins du procès du putsch manqué dominent la Une des quotidiens burkinabè

0

Ouagadougou, 28 mars 2018 (AIB) Les journaux burkinabè de ce jeudi, continuent de commenter l’actualité nationale relative au procès du coup d’Etat manqué de septembre 2015, marqué, la veille par l’examen des listes des témoins cités à comparaitre.

Le journal privé Le Quotidien affiche en manchette : «Procès du putsch du RSP (Régiment de sécurité présidentielle, Ndlr) : Les témoins emblématiques du général Diendéré absents».

Selon le confrère, l’audience d’hier mardi 27 mars s’est penchée sur l’examen de la liste des témoins. «Parmi les témoins souhaités par les différentes parties, plusieurs n’ont pas, pour une raison ou pour une autre, comparu», rapporte Le Quotidien.

L’Express du Faso, quotidien privé, imprimé à Bobo-Dioulasso (2e ville du Burkina Faso)  arbore à sa Une : «Débats autour de la sitation à comparaitre des témoins de la défense».

Pour sa part, le quotidien national Sidwaya renseigne que «des médiateurs sont cités à comparaitre», faisant allusion aux présidents sénégalais Macky Sall, nigérien Mahamoudou Issoufou et ex-président béninois Yayi Bony.

Sidwaya relate que si 29 des 42 témoins du Parquet ont répondu présents, 22 des 25 du général de brigade Gilbert Diendéré sont non comparants parce que n’ayant pas les citations.

A en croire le quotidien, la surprise est venue du général Djibrill Bassolé. «Son conseil souhaite faire citer les présidents Macky sall, Yayi Boni, Mahamoudou Issoufou et le président du tribunal, Seydou Ouédraogo», écrit le journal.

C’est à juste titre que, de son côté, le quotidien privé Aujourd’hui au Faso fait observer que le président du tribunal est aussi cité comme témoin.

Le même quotidien pose la question de savoir : «Où doit-on recueillir les témoignages de Roch (Marc Christian Kaboré, Ndlr), du Mogho Naaba, Macky Sall… ?».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.