Les heureux gagnants du jeu de la LONAB : Séni Sanfo et Antoine Taspoba rentrent en possession de leur lot

0
Une photo de famille des gagnants avec le personnel de la LONAB

Les heureux gagnants de la tranche commune spéciale loterie ordinaire, organisée lors du cinquantenaire de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) ont été récompensés ce mercredi 5 septembre 2018 au cours d’une cérémonie de remise de lots organisée par la maison du jeu. Le premier gagnant, Séni Sanfo, est entré en possession des clés de la villa qu’il a gagnée et le second Antoine Taspoba, gagnant du 4+1 du dimanche 2 septembre 2018, a reçu son chèque de 59 468 500 FCFA.

Séni Sanfo a reçu les clés de sa villa

La Loterie nationale burkinabè (LONAB) a fait des heureux ce mercredi 5 septembre 2018. Il s’agit de Séni sanfo et d’Antoine Tapsoba. Tous les deux sont rentrés en possession de leur lot, à l’occasion d’une cérémonie de remise de lots aux heureux gagnants organisée par la LONAB à son siège. Le premier gagnant Seni Sanfo travaillant au guichet unique du foncier est entré en possession de sa villa d’une valeur de 10 millions de francs CFA. Il a reçu les clés de la villa qu’il a remportée, à l’occasion de la tranche commune spéciale loterie ordinaire, organisée à la faveur du cinquantième anniversaire de la LONAB. La villa de type F4, est située à Zagtouli. Elle lui a été remise par le chef du département exploitation de la LONAB, Aboubacar Lankoandé, représentant le directeur général. Il a expliqué que cette villa avait été mise en jeu lors du tirage de la tranche spéciale du cinquantenaire. Il explique que la LONAB a été réellement opérationnelle, le 16 septembre 1967.

Et pour marquer d’une pierre blanche cette naissance (50 ans), la LONAB a organisé une série d’activités. Et selon Aboubacar Lankoandé, ces activités prendront fin le 16 septembre prochain. «Nous sommes donc en train de clore les activités du cinquantenaire par ce don de villa à un de nos gagnants», a-t-il dit. La remise des clés marque, aux dires du chef du département exploitation de la LONAB, la fin d’une époque et la naissance d’une nouvelle, le second cinquantenaire de l’institution. Aboubacar Lankoandé a suggéré au gagnant de la villa, de déménager le plus rapidement possible pour mettre sa famille à l’abri, dans un cadre beaucoup plus conforme à son nouveau statut. Quant à l’heureux gagnant, il a exprimé sa joie et traduit toute sa reconnaissance à la nationale des jeux de hasard, après être renté en possession des clés de sa villa. «La location n’est pas facile à Ouagadougou, donc si aujourd’hui tu gagnes une villa à Ouagadougou avec 1 000 FCFA, même si je ne vous le dis pas, je suis vraiment très heureux», a laissé entendre Séni Sanfo. Il explique qu’étant un grand parieur, il a joué en payant cinq tickets de 1 000F (200 l’unité), dès que le jeu a été lancé. «Quand j’ai appris qu’ils ont fait le tirage, je suis parti vérifier les numéros dans un kiosque et c’est là que j’ai vu que j’avais le numéro gagnant», a-t-il soutenu. Pour lui, il n’y a pas de mot pour exprimer sa joie et remercier la LONAB de lui avoir permis d’avoir un toit à lui. Il assure continuer à jouer et toujours tenter sa chance avec la LONAB.


59 468 500 FCFA pour Antoine Tapsoba

Antoine Tapsoba recevant son chèque de 59 468 500 FCFA des mains du chef du département exploitation de la LONAB, Aboubacar Lankoandé

Le second gagnant, Antoine Tapsoba, maçon de profession, a quant à lui trouvé la bonne combinaison du 4+1 du 2 septembre 2018 à Ouaga 2 Cissin, dans le club A17 à Nagrin. Avec 900 FCFA, il remporte la somme de 59 468 500 FCFA au MPU B. Après lui avoir remis son chèque, le chef du département exploitation de la LONAB, Aboubacar Lankoandé, lui a suggéré étant maçon, de se construire une maison et d’investir le reste de son argent dans son activité. «D’ici à quelques années, si Dieu lui prêtre longue vie, il ne sera plus maçon mais sûrement entrepreneur», a-t-il dit. Ce conseil, Antoine Tapsoba, l’a bien entendu. En outre, il soutient qu’en tant que maçon, il va agrandir son activité en construisant des maisons. Tout en remerciant le Bon Dieu de lui avoir permis de gagner cet argent, il promet de fructifier ce gain. Antoine Tapsoba avoue que c’est depuis sa venue à Ouagadougou en 2006, qu’il a commencé à jouer au PMU B. Et cette année, Dieu a bien voulu qu’il soit un heureux gagnant. Tout en remerciant la LONAB, il a invité les parieurs à ne jamais baisser les bras, car un jour, la chance peut leur sourire. Mais, il conseille à ces parieurs de ne pas jouer de grands montants. Pour sa part, il promet de jouer comme d’habitude 1 000 FCA pas plus.


Thierry KABORE (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.