KOSSI : les enseignants outillés sur  l’éducation inclusive

0
« Toute personne vivant au Burkina Faso a droit à l’éducation, sans discrimination aucune, notamment celle fondée sur le sexe, l’origine sociale, la race, la religion, les opinions politiques, la nationalité ou l’état de santé. Ce droit s’exerce sur la base de l’équité et de l’égalité des chances entre tous les citoyens » stipule la loi d’orientation de l’éducation en son article 3. C’est conformément à cette disposition que le Ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales(MENAPLN) a initié des sessions de formation en Education Inclusive au profit des enseignants dans 11 provinces du pays avec l’appui financier de l’UNICEF. Celle de la Kossi s’est tenue du 02 au 06 septembre dernier dans la salle de conférence du lycée provincial de Nouna où elle a regroupé plus de 100 enseignants.  

education-inclusive-enseignants-nouna-formés
Nana Christine B DELMA, chef de mission

La définition du concept de l’éducation inclusive, ses fondements, les différents types d’éducation, le partenariat en éducation inclusive, la gestion de la classe inclusive, la planification d’une leçon inclusive, le projet éducatif individuel, les troubles des apprentissages sont entre autres les sujets abordés au cours de ces cinq jours de formation. Madame Nana Christine B Delma, Inspectrice de l’Enseignement du premier degré en service à la Direction de la promotion de l’éducation inclusive, de l’éducation des filles et du genre à Ouagadougou, chef de la délégation affirme que « Beaucoup d’enfants handicapés et ou en situation de vulnérabilité ne sont pas inscrits dans les écoles, ils sont laissés pour compte. Une formation pour renforcer les compétences des enseignants pour qu’ils puissent prendre en charge de façon efficace les enfants handicapés qu’ils vont accueillir dans leurs classes était plus que nécessaire. J’appelle donc les enseignants bénéficiaires à réinvestir les acquis dans leur classe et de surtout partager leurs expériences avec ceux qui n’ont pas pu prendre part à la session. Pour ce qui est des doléances exprimées, nous les transmettrons à qui de droit », a-t-elle rassuré.

Pour Dembélé Sami Guy Directeur de l’école de Banakoro dans la Circonscription d’éducation de base de Bomborokuy, les communications sur l’insertion et la gestion pédagogique des enfants handicapés sans discrimination vis-à-vis de ceux considérés normaux vont sans doute concourir à l’atteinte des objectifs de l’éducation pour tous. Ce dernier souhaite que « Tous les acteurs du système de l’éducation soient formés, à défaut que tous les enseignants en classe puissent être formés ». Car dit-il, « on rencontre les enfants en situation de handicap dans toutes les classes ». Il reconnait par ailleurs avoir reçu plusieurs informations capitales en matière de gestion des cas. « Je suis satisfait car je retourne nanti en connaissances qui vont changer mes pratiques et me permettre de gérer d’éventuelles situations que j’aurai sous les bras ».

education-inclusive-enseignants-nouna-formésSaluant la qualité des échanges, le Haut-commissaire Saïba Zoromé qui a présidé les cérémonies d’ouverture et de clôture de l’activité s’est réjoui de la tenue de la formation et a remercié le ministère en charge de l’éducation et ses partenaires. « Je suis convaincu qu’aucun enfant n’abandonnera en encore l’école pour cause d’un quelconque handicap. Il revient aussi aux acteurs de l’éducation de pratiquer la formation continue pour maîtriser tous les contours de cette approche qui inclut tous les enfants tels qu’ils sont ».

Notons que la formation a connu la participation du Directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire, non formelle et de la promotion des langues nationales de la Kossi, Issoufou Traoré et du Directeur provincial des enseignements post-primaire et secondaire de la Kossi, Boni Karfa Ferdinand.

 

Issa Lazare KOLGA, Correspondant à Nouna

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.