Journée des populations autochtones : 2019 décrétée année des langues autochtones

0
Journée-des-populations-autochtones-2019-décrété-Année-des-langues-autochtones-par-l-ONU

Ce vendredi 09 août 2019, le monde entier célèbre la journée mondiale des peuples autochtones. Peuples représentés à hauteur de 370 millions de personnes et vivant dans 90 pays, ces peuples constituent aujourd’hui 15% des individus les plus marginalisés de la planète. (confère ONU).

Depuis des décennies, les peuples autochtones demandent la reconnaissance de leur identité, de leur mode de vie, de leurs terres, territoires et ressources naturelles mais, malgré leurs efforts, ils continuent d’être victimes de discriminations et d’injustices.
Afin de sensibiliser le public aux besoins de cette partie de la population, le monde entier célèbre le 9 août de chaque année, la Journée internationale des peuples autochtones. La date a été choisie pour rappeler la première réunion du Groupe de travail des Nations Unies sur les populations autochtones, tenue à Genève en 1982.


Peuples autochtones, héritiers d’une diversité linguistique

Selon l’Organisation Mondiale des Nations Unies, les peuples autochtones sont les héritiers d’une grande diversité linguistique et culturelle, ainsi que de coutumes et de traditions ancestrales. Ils ne comptent pas moins de 5 000 cultures différentes et parlent la vaste majorité des quelques 7 000 langues de la planète. Aussi, l’Organisation estime que malgré leur diversité, la plupart des peuples autochtones partagent d’importants points communs, notamment les liens qu’ils entretiennent avec leurs terres ancestrales et leur environnement, de même que la volonté de préserver leur mode d’organisation, leurs valeurs culturelles, sociales et économiques, qui varient souvent des normes dominant dans les sociétés dans lesquelles ils vivent.
Par ailleurs bien que pluriels, les peuples autochtones partagent des défis similaires liés à la reconnaissance et à la protection de leurs droits les plus fondamentaux. C’est pourquoi, cette année, la célébration de la Journée fera écho à la proclamation, par les Nations Unies, de l’année 2019 comme Année internationale des langues autochtones.

Ce qui aura un impact positif en faveur des populations. Car, la grande majorité des langues susceptibles de disparaître bientôt sont en effet parlées par les peuples autochtones. nous révèle l’ONU. C’est pourquoi, en cette journée internationale, l’objectif est d’attirer l’attention sur la perte critique des langues autochtones et sur la nécessité urgente de les préserver, de promouvoir et de revitaliser aux niveaux national et international.

Wendemi Annick KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.