Camp vacance foot 2019: la 3e édition referme ses portes

0
Camp-vacance-foot-2019-la-3e-édition-referme-ses-portes

Lancée le 10 juillet 2019 sur le terrain de sport de l’école primaire publique de Tatana dans la commune de Banfora, la troisième édition du Camp Vacance foot a pris fin ce vendredi 9 août 2019. Elle a été sanctionnée par une remise de certificat de participation.

Dans la perspective d’assurer la relève du football burkinabè, le terrain de sport de l’école primaire publique de Tatana dans la commune de Banfora a servi de cadre pour les enfants de 3 à 12 ans pour la troisième édition du Camp Vacance foot.

Camp-vacance-foot-2019-la-3e-édition-referme-ses-portes
Mr Badoun Jacob professeur d’éducation physique et sportive, le promoteur du camp vacance foot.

Pour le promoteur de ce camp Mr Badoun Jacob, « ce camp a été organisé au profit des enfants dans le souci de la relève du football et c’est le site de pouvoir regrouper les enfants pour leur prodiguer les outils nécessaires qui faisait défaut ». Mais par la grâce de Dieu ils ont eu un site qui répondait à leurs besoins. Avec les différentes tranches d’âge ils ont placé les enfants en trois groupes à savoir les enfants de 3 à 5 ans, ceux de 6 à 9 ans et enfin le groupe de 10 à 12 ans. En fonction des niveaux d’âge, il y avait un travail adapté et pendant tout le mois. Avec la première catégorie, le travail était essentiellement basé sur les jeux d’éveil et de coordination, introduire le ballon juste pour permettre de courir avec la notion d’orientation et du poteau. Avec ceux du deuxième groupe à savoir de 6 à 9 ans, le travail a consisté à s’attarder sur la motricité et les différentes surfaces de contact avec le ballon. Avec les plus grands, ceux de 10 à 12 ans, ils ont travaillé sur les passes avec les différentes surfaces. Les conduites de balle avec les changements de direction et une toute petite introduction de jeux 4 contre 4.

Dans l’ensemble, le promoteur juge satisfaisant le stage des campeurs dans la mesure où il n’y a pas eu de blesser. Au cours de ce camp, ils ont senti de l’engouement au niveau des enfants et vers la fin, ils ont senti un progrès. Il note aussi qu’au départ ce n’était pas simple avec les tout petits qui pleuraient mais entre-temps ils ont compris, surtout avec la notion du courage. Tous les campeurs de la présente édition sont repartis avec un certificat de participation.

Aristide Nombré (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.