IVe ANNIVERSAIRE DE L’INSURRECTION POPULAIRE : un dépôt de gerbe est prévu le 31 octobre prochain à la place des martyrs

0
L’Alliance des Partis de la Mouvance Présidentielle (APMP) a animé une conférence de presse ce lundi 29 octobre 2018, au siège du Mouvement du Peuple pour le progrès (MPP), au cours de laquelle, elle a annoncé la tenue des activités entrant dans le cadre de la commémoration. Aussi, elle s’est prononcée sur la situation nationale.
Le présidium lors de la conférence

L’Alliance des Partis de la Mouvance Présidentielle (APMP) a animé une conférence de presse ce lundi 29 octobre 2018, au siège du Mouvement du Peuple pour le progrès (MPP), au cours de laquelle, elle a annoncé la tenue des activités entrant dans le cadre de la commémoration. Aussi, elle s’est prononcée sur la situation nationale.

« Les 30 et 31 octobre 2014 sont historiques en ce sens qu’elles constituent les repères du cheminement du Burkina Faso vers le progrès, le bonheur et la liberté. C’est pour cela que le peuple burkinabè doit se recueillir avec beaucoup de respect et de dignité devant les martyrs de l’insurrection et salue également l’aboutissement de la lutte pour la démocratie et la liberté » a laissé entendre le président par intérim du MPP, Simon Compaoré. Pour ce faire, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré procèdera à un dépôt de gerbe ce 31 octobre prochain à la place des martyrs pour rendre hommage à ceux qui se sont sacrifiés pour que le changement ait eu lieu au pays des hommes intègres. Plusieurs activités sont prévues à cette occasion. Comme les trois autres années passées, il y a un programme d’activités qui est dressé par l’Etat et l’APMP mobilise ses militants pour soutenir la réalisation de ces activités, a fait savoir Simon Compaoré. Aussi, cette année les différents gouverneurs des régions sont tenus d’organiser des activités de commémoration dans chaque région.

En ces instants douloureux du souvenir des martyrs de l’insurrection d’octobre 2014, l’APMP s’est voulue solidaire des victimes du terrorisme et les héroïques des Forces de Défense et de Sécurité. Mais, l’opposition politique burkinabè avait demandé le limogeage des ministres en charge de la Sécurité et de la Défense. À cette préoccupation de l’opposition, Me Benewendé Stanislas Sankara a répondu qu’elle n’en a pas non plus la qualité. « Quel intérêt a-t-elle pour demander le limogeage de ces deux ministres ? » s’interroge-t-il. Pour lui, si l’opposition a des ambitions pour occuper le pouvoir qu’elle fasse des propositions.

DES ACQUIS NOTABLES, TANGIBLES ENREGISTRÉS DANS LE DOMAINE SOCIOÉCONOMIQUE

« Notre économie progresse et le taux de croissance pourrait dépasser la barre de 6% malgré les opérations de sabotage : déstabilisation et fronde sociale. Au niveau de la santé, on relève le renforcement du tissu sanitaire de notre pays par le recrutement massif des médecins et spécialistes et la poursuite de la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. En matière d’eau et d’assainissement, la politique zéro corvée est bien en marche avec la réalisation de plus de 3 000 forages sur les 5 000 attendus. Sur le plan éducatif, le nombre d’écoles sous paillote se réduit et dans le même temps, des lycées scientifiques se construisent pour accroître l’offre de formation technique et professionnelle. Pour le réseau routier, les objectifs sont satisfaisants. En mai 2018, les proportions de réalisation de routes bitumées ont atteint le seuil de 30% et 36,5% de réalisation pour les pistes rurales aménagées. Et dès demain(30 octobre), le président du Faso procèdera au lancement des travaux de construction du boulevard périphérique de contournement de la ville de Ouagadougou.

Saaniayouor KPODA (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.