Grève dans le secteur sanitaire : l’opérationnalisation de la fonction publique hospitalière se poursuit, Léonie Claudine Lougué

0
LE-MINISTRE-DE-LA-SANTE-CLAUDINE-LOUGUE

LES-JOURNALISTES-PRESENT-A-LA-CONFERENCELe gouvernement s’est entretenu ce jeudi 23 mai 2019 à Ouagadougou avec les Hommes de médias. Ce face à face avec la presse à concerner les ministères de l’alphabétisation, de l’éducation nationale et de la promotion des langues nationales ; ainsi que celui de la santé dont les acteurs ont entamé une grève qui s’étend du 21 au 25 mai 2019.

Après une brève introduction du ministre de la communication, Remi Fulgance Dandjinou, place a été donné au Pr Stanislas Ouaro de faire le point des négociations avec la coordination des syndicats des enseignants. Il s’est réjoui de la levée du mot d’ordre de boycott par les partenaires sociaux de son ministère, saluant ainsi leur « sens élevé de sacrifice et leur esprit patriotique ».

En outre, il a relevé que les effectifs des examens de l’année 2019 ont enregistré au niveau du CEP une hausse de plus de 7%. Pour le BEPC, les effectifs se composent comme suit : 52% de filles et 48% de garçons. Le budget prévisionnel s’élève à plus de 14 milliards de FCFA. Le ministre a indiqué également que 1 923 écoles sont fermées pour des raisons sécuritaires. « Dans les jours à venir, un point sera fait afin de procéder à l’invalidation de l’année scolaire dans les zones où les cours ont été sérieusement perturbés » a annoncé Pr Ouaro.

Qu’en est-il du côté de la santé ?

Tout en déplorant la situation qu’engendre cette grève du côté de la population, Léonie Claudine Lougué a rassuré que le dialogue n’est pas rompu avec les partenaires sociaux contrairement à ce qu’a annoncé le SYNTSHA. Toutefois, elle a déploré les cas de mort qui ont été signalés (un nouveau-né à Ouagadougou et un autre à Mogtédo dans la région du plateau-central). En outre, le ministre a rassuré que le gouvernement a pris des dispositions pour assurer le minimum, notamment dans les « services stratégiques ». Aussi, elle a annoncé que l’opérationnalisation de la fonction publique hospitalière se poursuit bel et bien.

Wendemi Annick KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.