GIZ-PRO-SOL et la sécurité du droit foncier : des acteurs locaux outillés à Houndé

0
GIZ-PROSOL-houndé

Les premiers responsables du projet germano-burkina GIZ-PRO-SOL ont outillés les membres la Direction Générale du FOMER des hauts-Bassins sur le foncier du 07 au 10 mai 2019 dans les locaux de la mairie de Houndé. Objectifs, mettre à la disposition de cette direction des ressources humaines locales compétentes dans le domaine du foncier.

Ce sont les agents des Hauts-Bassins de la Direction de la formation et de l’organisation du monde rural (FOMER) qui ont bénéficié de ces trois jours de formation. A travers cette initiative, les organisateurs veulent renforcer les compétences de ces agents dans la province du Tuy et du Houet pour l’accompagnement de proximité dans la mise en place des instances foncières dans la région des Hauts Bassins notamment dans les communes d’intervention de PRO-SOL.

De plus, dans le cadre du transfert de compétences entre le DG-FOMER et les personnes ressources des Hauts Bassins en matière du foncier , l’équipe de PRO-SOL a formé les agents des services régionaux (SR)et provinciaux ( SP) du FOMER ainsi que des agents communaux afin qu’ils aient les compétences dans la mise en place des structures locales de gestion du foncier dans les villages.

L’équipe de PRO-SOL par la voix de BALA Wenceslas SANOU, responsable du champ d’action portant sur la sécurité du droit foncier attend de cette formation « l’autonomisation des services locaux en matière du foncier dans les Hauts Bassins. En perspective le projet souhaite élargir son d’action à d’autres localités ».

En rappel, GIZ-PROSOL est un projet mise en œuvre dans le cadre de la coopération entre le Burkina et l’Allemagne .

Il intervient dans la récupération des sols dégradés à l’échelle de micro Bassins versants pour en faire des champs d’expérimentation sur comment récupérer les terrains et de les donner leurs valeurs productive. A cela s’ajoute la sécurisation du droit foncier comprenant le droit de possession et le droit d’usage.

 

Kassoum Ouédraogo (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.