G5 Sahel : le conseil des ministres en session ordinaire à Ouagadougou

0
G5-Sahel-le-conseil-des-ministre-en-session-ordinaire-à-Ouagadougou

La 6ème session ordinaire du conseil des ministres du G5 Sahel a débuté le mardi 05 novembre 2019, à Ouagadougou. Présidé par Lassané Kaboré, ministre de l’économie du Burkina Faso, par ailleurs président du conseil des ministres du G5 Sahel, la présente session permettra d’examiner les actions menées mais aussi des recommandations et orientations sont attendues en vue de rendre la structure plus efficace dans ses actions.

Créé le 16 février 2014 à Nouakchott, le G5 Sahel composé du Burkina Faso, du Mali, du Tchad, du Niger et de la Mauritanie, s’est engagé résolument à œuvrer pour la paix et la stabilité de la zone sahélienne, en proie à des attaques terroristes récurrentes.

Ainsi, après avoir mené de multiples activités pendant cinq années, il est aujourd’hui nécessaire d’examiner la vie de la structure et d’adopter de nouvelles recommandations et orientations afin de renforcer les performances pour mieux lutter contre le cancer du terrorisme qui sème la désolation au sein des populations. C’est justement dans cette dynamique que Ouagadougou, la capitale de la présidence abrite la 6ème session ordinaire du conseil des ministres du G5 Sahel. « La présente session qui fait partie des réunions statutaires de notre organisation nous donne l’occasion de jeter un coup d’œil sur nos actions et de prendre les décisions qui conviennent pour la suite » a laissé entendre Maman Sambo Sidikou, le secrétaire permanent du G5 Sahel.

Plus précisément, le travail portera d’une part sur la mise en œuvre des recommandations des sessions antérieures, sur les activités et le budget au 30 septembre 2019, et d’autre part, sur plusieurs documents importants dont le projet de suivi évaluation et la feuille de route pour l’élaboration d’un Cadre stratégique intégré Sécurité Développement. Selon le président du conseil des ministres du G5 Sahel, le bilan est positif car il y a de la satisfaction dans plusieurs actions menées. En rappel la présidence du Burkina Faso, au G5 Sahel s’achèvera en février 2020.

MICHEL CABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.