Formation professionnelle : 50 jeunes formés en BTP à Léo

0
Burkina-léo-formation-jeunes-btp
La maison des jeunes et de la culture de Léo a abrité le mardi 14 janvier 2020 la cérémonie de fin de formation des jeunes en BTP financée par le Fond d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA).Cette cérmonie a été placée sous la présidence de Salifo Tiemtoré, Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes.

 

Ils étaient au nombre de 50 jeunes dont 5 femmes et 45 hommes à bénéficier de cette formation dans le domaine des bâtiments/travaux publics (BTP).Cette formation portée par le Conseil National de la Jeunesse du Burkna Faso (CNJ/BF) au profit des jeunes et actifs de Léo qui s’est déroulée sur le thème « Maçonnerie et réfection de bâtiment » a été exécutée par le Centre Professionnel des Ecos Matériaux de construction(CFPEM) ZI-MATERIAUX. L’objectif global de la mission est de renforcer les connaissances et compétences des jeunes et actifs sur les techniques innovantes de la maçonnerie avec les Blocs de Terres Compressées (BTC) et en pose de pavés à travers un chantier école.Ce qui va permettre d’augmenter l’employabilité des bénéficiaires et d’améliorer la qualité de la construction des bâtiments et la pose des pavés.

‘’Nous avons demandé aux jeunes de se mettre en coopérative afin qu’on puisse les aider et elle est en train d’être mise en place. Nous avons souhaité au niveau des autorités locales qu’on puisse effectivement employer ces jeunes qui ont reçu une bonne formation et qui ne demandent qu’à servir leur pays’’ a laissé entendre le Ministre Salifo Tiemtoré.

En rappel, le montant total du projet était de 29.850.000 fcfa.Celui des ressources financières allouées par le FAFPA au (CFPEM) ZI-MATERIAUX qui équivaut á 87,5% du montant accordé est de 26 118 750 FCFA et la part contributive des bénéficiaires s’élevant à 12,5% du montant total du projet est de 3 731 250 FCFA. D’un coût total de 1 676 055 865 F CFA, ces formations qui ont touché toutes les régions du Burkina Faso ont permis de former 7 444 bénéficiaires dans les filières de l’Agro-Sylvo-Pastoral, du BTP et des énergies renouvelables.

Zoulkarnine Diasso (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.