Fait divers : elle se fait voler deux motos en 24heures

0
fait-divers-elle-se-fait-voler-deux-motos-en-24h
Un triste fait divers s’est produit en cette fin du mois de mai à Yako dans le Passoré. Il s’agit d’un double vol de moto dont une jeune fille a été la victime. Nous vous en livrons la substance tout en vous appelant à la vigilance.

A Yako, une fille dans la vingtaine a été victime de deux vols de moto en 24 heures. En effet, Téné venait d’avoir sa nouvelle moto, il y a un mois juste et fiere de sa nouvelle monture. Elle voyait sa vie changer mais c’est sans compter avec la volonté de nuire des individus malsains. Le jeudi 23 Mai à 19h15minutes heures précises revenant d’une tournée au centre-ville de Yako, elle dépose sa Sirius toute neuve devant la porte comme tous les autres membres de la cour avaient l’habitude de le faire. Malheureument, 5 à 10 minutes plus tard Téné sort mais ne retrouve plus sa mobylette, intriguée elle croyait tout d’abord à un canular tendu par son petit frère. Mais hélas la vérité est cruelle un voleur à fait la belle avec la mobylette. Téné se met à crier partout les uns et les autres la consolent et l’amènent à la police de Yako pour une déposition.

Le lendemain 24 mai encore il est 18 heures quand Téné demanda la moto de son voisin Basile pour aller rendre visite à son oncle au quartier Kibou de Yako. Arrivée, elle dépose la moto à l’entrée où il y avait 3 mobylettes déposées. Elle rentre pour expliquer à ses cousines sa mésaventure de la veille. Cependant, par mesure de sécurité, elle invite ses cousines à sortir devant la porte pour prendre l’air et profiter garder l’œil sur la moto qu’elle a garée au dehors. Mais quand Téné ouvrit la porte elle n’avait que ses yeux pour pleurer encore comme par magie la moto qu’elle venait de déposer d’à peine 2 à 3 minutes a disparu. Pour le moment, l’affaire est entre les mains de la direction provinciale de la Police de Yako. Vivement que le commissaire et ses hommes mettent la main sur ces individus malsains qui causent tant de malheurs aux honnêtes citoyens.

Inoussa Compaoré (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.