Covid-19 : « un business pour le pouvoir du MPP », dixit Yumanli Lompo

0
LES-CONFERENCIERS-DU-JOUR

Le Chef de file de l’opposition politique du Burkina Faso (CFOP), a animé sa traditionnelle conférence de presse ce mardi 14 avril 2020, à Ouagadougou. L’objectif de la présente rencontre avec les journalistes était de faire sa lecture sur la façon dont le gouvernement gère la question du Coronavirus ainsi que les crises en lien avec la pandémie.

 

58 milliards de francs CFA, c’est désormais la somme débloquée par l’État pour la location des hôtels et la restauration des malades. Un fond qui entre dans le cadre du budget du plan de riposte contre la pandémie du Coronavirus au Burkina Faso. Cependant l’opposition politique a au cours de son point presse, appelé les populations à rejeter ce budget qu’il qualifie de gestion mafieuse. Selon les conférenciers du jour, cela est une manière pour le pouvoir en place de piller d’avantage les maigres ressources du pays. C’est pourquoi le CFOP s’oppose catégoriquement à ces dépenses de folie dont la finalité n’est rien d’autre que de se distribuer des milliards entre amis.

EDDIE-KOMBIOGO« Avec les 58 milliards que le MPP veut se partager entre copains, il est possible de construire un autre centre hospitalier universitaire comme celui de Tengandogo qui avait coûté 45 milliards de francs CFA », a déclaré Eddie Komboigo, président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). A en croire Yumanli Lompo, président du PNDS, la pandémie du Covid-19 est un véritable business pour les autorités car, chacun rêve de devenir riche dans cette affaire. Ce qui pourrait justifier le manque de sérieux du gouvernement dans la gestion de la maladie. Les conférenciers dénoncent aussi ce qu’ils qualifient de « traitement inhumain et cruel » réservé aux patients admis au CHU de Tengandogo.

Autre point abordé par le CFOP, c’est le phénomène des attaques terroristes qui continue de faire des ravages. Selon Eddie Komboigo, il est clair que le terrorisme fait actuellement plus de morts que le coronavirus, mais le gouvernement en parle peu tout simplement parce que le coronavirus est une affaire de milliards. Le CFOP demande donc au gouvernement de prendre des mesures nécessaires afin de mettre fin à la souffrance des populations.

MICHEL CABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.