Coronavirus: le Centre-Nord adopte un plan de riposte de 400 millions de F CFA

0
SEANCE-EXTRAORDINAIRE

Le Comité régional de gestion des épidémies du Centre-Nord (Kaya) a tenu le jeudi 16 avril 2020, sa session extraordinaire. L’objectif est de présenter la situation du COVID-19 dans la région ainsi que le plan de riposte, évalué à 400 millions de F CFA.

 

GOUVERNEUR-DE-LA-REGIONC’est un référentiel qui a été présenté par l’équipe de la Direction régionale de la Santé (DRS). Ce guide, amendé et validé par les membres statutaires du centre de gestion des épidémies, est destiné à l’ensemble des intervenants dans la lutte contre la maladie dans la région. Le président dudit comité, Casimir Séguéda, par ailleurs gouverneur de la Région du Centre-Nord, a requis l’engagement de toutes les parties prenantes ainsi que le soutien des Partenaires techniques et financiers (PTF) pour combattre cette maladie. << Je lance un appel aux forces vives du Centre-Nord, pour une solidarité en vue de stopper la propagation de l’épidémie dans mon ressort territorial>>, a-t-il espéré.

Pour lui, certaines difficultés compromettent une lutte efficace contre la maladie. Il s’agit de la pénurie d’eau dans la ville de Kaya et du non- respect des indications et mesures barrières au COVID19.

C’est pourquoi, il a invité tous les acteurs à œuvrer à la vulgarisation des bavettes, localement fabriquées et à redoubler des efforts dans la sensibilisation pour une prise de conscience des populations de la réalité de la pandémie.

Casimir Séguéda a expliqué que la situation du coronavirus est une réalité dans son périmètre administratif avec une épidémie localisée dans la mine d’or de Bissa Gold dans la commune de Sabcé, province du Bam.

Dans son intervention, le Directeur régional de la Santé (DRS) du Centre-Nord, Irénée Wangrawa, a souligné qu’actuellement, la région compte trois cas confirmés au coronavirus, tous des hommes et expatriés.

<>, a-t-il poursuivi.

Selon M. Wangrawa, depuis l’avènement de l’épidémie au Burkina Faso, le CRGE/CN a actionné ses organes et en deux sessions assorties d’un plan de riposte contre la maladie à coronavirus, il a mis toutes les dispositions pour la prévention et gestion des cas.

Selon M. Irénée WANGRAWA, des équipes d’investigation ont été formées, des sites d’isolements dans les districts sanitaires et le Centre hospitalier au nombre de 7 ont été identifiés aussi, des sorties d’évaluation des besoins des sites d’isolement ont été effectuées.

Pour faciliter des alertes dans la région du Centre-Nord, outre le numéro vert 3535, d’autres contacts téléphoniques ont été mis à disposition des districts sanitaires. Ce qui a permis de recevoir 11 alertes dont 9 ont été validées et investiguées.

Wendkouni Sawadogo (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.