« Concours d’art capillaire » : L’accent sera mis sur les coiffures africaines

0
Concours-d-art-capillaire-L-accent-sera-mis-sur-les-coiffures-africaines

Koudougou abritera du 5 au 7 Décembre prochain, la première édition du ‘’concours d’art capillaire’’ sous le thème : « Valorisation de la beauté féminine ». Le comité d’organisation était face à la presse, le mardi 5 Novembre 2019, pour annoncer les couleurs de l’événement.

Initiée par « Styliste Coiffure », un atelier de coiffure basé à Koudougou, la première édition du ‘’concours d’art capillaire’’ se tiendra du 5 au 7 Décembre 2019 sous le thème « Valorisation de la beauté féminine ». A un (1) mois de l’évènement, le comité d’organisation avec à sa tête sa présidente, Mme Battime Massiwatom Delphine, était face à la presse le Mardi 5 Novembre 2019, pour faire l’état des lieux des préparatifs. Véritable source de création d’emplois et de devises, l’art capillaire regroupe une grande partie des acteurs du secteur informel, raison pour laquelle la promotrice a voulu organiser l’activité pour mettre en lumière leurs créativités en matière d’art capillaire burkinabè et africain.

Ce concours, selon ses initiateurs, est ouvert à tous les acteurs, homme comme femme, évoluant dans l’art capillaire. Concrètement, les candidats seront soumis à deux exercices, soit une coiffure imposée et une coiffure d’inspiration personnelle, a laissé entendre la présidente du comité d’organisation : « Les coiffeurs et coiffeuses viendront exposer leur savoir-faire en matière de créativité sur mannequins en deux figures : artistiques et traditionnelles. Mais l’accent sera mis sur les coiffures exclusivement burkinabè et africaines». Toute chose qui permettra aux participants de se faire connaitre afin d’attirer de nouveaux clients. Au menu de ces trois jours du ‘’concours d’art capillaire’’, explique ses organisateurs, il est prévu entre autres une conférence publique sur le thème de l’édition, et une série de formations sur le traitement des cheveux. Outre cela, il y aura un concours qui mettra aux prises l’ensemble des candidats. L’apothéose de cette activité sera marquée par la soirée récréative, qui sera ponctuée d’un défilé de mode du styliste Elie Mode.

Avec un budget de deux millions sept cent vingt mille (2 720 000) francs cfa, le comité d’organisation à un (1) mois de l’événement n’a pu mobiliser qu’un million (1 000 000) francs cfa. Il dit compter sur l’appui de ses partenaires pour le boucler afin d’assurer la parfaite organisation de l’édition. A ce jour, les organisateurs ont enregistré trente-cinq (35) participants de Koudougou et de Réo, mais les inscriptions se poursuivent, ont-ils terminé.

Aziz KABORE (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.